NOUVELLES
04/11/2016 09:55 EDT | Actualisé 05/11/2017 01:12 EDT

Metrolinx fait pression sur Bombardier en évoquant une annulation de contrat

MONTRÉAL — L'agence ontarienne de transport régional Metrolinx a augmenté la pression sur Bombardier pour que le constructeur lui livre un prototype des voitures de train qui seraient utilisées à Toronto.

Metrolinx a émis un avis d'intention en vue d'annuler le contrat de 770 millions $ conclu avec l'entreprise montréalaise, une étape qui serait requise si l'agence devait ultimement demander à un tribunal de mettre fin à l'entente.

L'avis formel a été transmis à Bombardier (TSX:BBD.B) cette semaine, puisque l'entreprise n'a pas livré à Metrolinx un prototype des trains avant la fin octobre, comme prévu.

Bombardier affirme qu'elle n'a pas contrevenu à ses obligations contractuelles et assure qu'elle livrera les 182 voitures de trains légers à temps.

La production ne doit pas débuter avant 2018.

Même s'il s'agit d'un contrat relativement petit pour Bombardier, des observateurs de l'industrie ont noté que les retards qui ont touché d'autres projets du constructeur pour le transport collectif à Toronto avaient soulevé des questions au sujet de ses compétences.