NOUVELLES
04/11/2016 06:14 EDT | Actualisé 05/11/2017 01:12 EDT

Cocaïne dans la chicha: la suspension de l'Algérien Belaïli réduite de 4 à 2 ans

Le milieu de terrain algérien Youssef Belaïli, suspendu 4 ans en 2015 pour un contrôle positif à la cocaïne, a vu sa suspension réduite à 2 ans vendredi par le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Belaïli, qui évoluait alors à l'USM Alger, avait admis avoir fumé la chicha lors d'une fête et avait affirmé ne pas être conscient que de la cocaïne avait été mélangée au tabac.

Le prometteur milieu de terrain avait subi un contrôle positif le 7 août 2015 à l'issue d'un match à Alger avec son club, l'USMA et avait été suspendu 4 ans par la Confédération africaine de football le 20 octobre 2015.

Le TAS a réduit la suspension de 4 à 2 ans, estimant que "la violation des règles antidopage par le joueur avait un caractère non intentionnel" et qu'une sanction de deux ans était "conforme tant aux règles applicables qu'au principe de proportionnalité".

La suspension a été réduite à 2 ans à compter du 19 septembre 2015 ce qui permettra à Belaïli de reprendre la compétition en septembre prochain.

ebe/dhe