NOUVELLES
03/11/2016 09:19 EDT | Actualisé 04/11/2017 01:12 EDT

Serbie: abandon des poursuites contre un Kosovar mis en cause pour son rôle pendant la guerre (avocat)

La justice serbe a abandonné ses poursuites jeudi contre un Kosovar albanais mis en cause pour son rôle pendant la guerre de 1998-99, deuxième libération de ce type en quelques jours, a annoncé à l'AFP son avocat, Me Sead Spahovic.

L'arrestation de ces deux hommes avait contribué à accroître ces dernières semaines les tensions entre la Serbie et le Kosovo, son ancienne province devenue indépendante en 2008. Pristina avait appelé ses ressortissants à ne pas utiliser la Serbie comme pays de transit pour se rendre en Europe occidentale.

L'incarcération de Hilmi Kelmendi "a été annulée", a déclaré Me Spahovic.

"Le procureur a abandonné les poursuites. Je m'attends par conséquent à l'élargissement (de Kelmendi) dans les prochaines heures. L'affaire est rejetée", a poursuivi l'avocat.

Hilmi Kelmendi, 36 ans, avait été arrêté alors qu'il se rendait en Allemagne depuis le Kosovo. Il était soupçonné d'avoir participé à des crimes de guerre lors du conflit de 1998-99 entre les indépendantistes kosovars et les forces de Belgrade.

L'annonce de sa libération intervient peu après celle, lundi, par un tribunal de Belgrade, d'un officier supérieur de la police kosovare, Nehat Thaqi. Des soupçons de "terrorisme" avaient été avancés le concernant.

Me Spahovic, qui défendait les deux hommes, avait indiqué alors que le procureur avait "abandonné l'affaire" Nehat Thaqi.

Le Kosovo a unilatéralement proclamé en 2008 son indépendance, reconnue à ce jour par une centaine d'Etats, dont les Etats-Unis et la plupart des membres de l'UE. En revanche, la Serbie et son allié russe ne reconnaissent pas cette indépendance.

ks/pg/cls