NOUVELLES
02/11/2016 20:36 EDT | Actualisé 03/11/2017 01:12 EDT

Présidentielle aux Palaos: un combat familial sur le fil du rasoir

L'élection présidentielle dans l'archipel des Palaos, en Micronésie, qui met aux prises le sortant Tommy Remengesau et son beau-frère Surangel Whipps, se révèle extrêmement serrée et devrait être tranchée par les votes par correspondance, selon les résultats officiels publiés jeudi.

M. Remengesau a obtenu 4.108 voix contre 4.030 à son concurrent, soit tout juste 78 bulletins d'avance, lors de l'élection qui s'est tenue mardi dans ce minuscule Etat du Pacifique.

Le décompte des 2.900 votes par correspondance, qui ne commencera pas avant mardi prochain, sera donc crucial.

M. Whipps est marié à la soeur de M. Remengesau mais cela ne l'a pas empêché de mener campagne pour le changement après les 12 années passées par son beau-frère à la tête de ce pays de 22.000 habitants.

Il a mis le doigt en particulier sur les problèmes sociaux de l'archipel.

M. Remengesau a mis en avant le besoin de stabilité, faisant valoir que sa politique avait permis de renforcer le tourisme dans ces îles paradisiaques appréciées des adeptes de la plongée sous-marine.

str-ns/ev/jac/gde