BIEN-ÊTRE
03/11/2016 02:53 EDT | Actualisé 03/11/2016 02:53 EDT

Un pas de plus dans la poursuite contre Wen Hair Care qui pourrait coûter 26 millions $US

Le recours collectif contre l’un des produits capillaires favoris des femmes Wen Hair Care, ainsi que le créateur Chaz Dean et la firme en marketing Guthy-Renker, a franchi une nouvelle étape judiciaire alors qu’un juge fédéral de Los Angeles se serait penché sur une entente préliminaire pour dédommager les victimes de certains produits nuisibles.

Au cours de la dernière année, plus de 200 femmes de 40 États différents ont prétendu que le populaire revitalisant provoquait une perte de cheveux extrême, voire de la calvitie à certains endroits, une irritation du cuir chevelu, des éruptions cutanées ou sinon cassait les cheveux.

Le revitalisant nettoyant créé par Dean, un styliste de Los Angeles qui accumule les clients célèbres, est prétendument une « formule révolutionnaire 5 en 1 » qui remplace le shampooing, le revitalisant, les huiles à cheveux, les produits démêlants, et le soin sans rinçage (pour celles qui ne connaissent pas, il s’agit d’une sorte de crème de soin pour les cheveux). Le produit promet de renforcer le cheveu avec un « mélange parfait d’ingrédients spéciaux, qui comprend notamment des plantes naturelles et des herbes » et indique « ne pas contenir de sulfate de sodium ou de produits chimiques durs ».

Pourtant, les femmes ont ce genre de résultat :

Selon le magazine People, un juge fédéral du sud de la Californie a accordé une approbation préliminaire à un règlement de 26,25 millions de dollars US pour compenser les victimes. Si un juge de district américain donne aussi son approbation, six millions de personnes pourraient toucher des compensations de 25$ à 20 000$

« D'après ce que nous comprenons du produit, la perte de cheveux serait liée au fait qu’il ne contient pratiquement aucun nettoyant, a déclaré l’avocate Amy Davis à CBS Los Angeles. C’est comme utiliser une lotion pour laver ses cheveux. Donc, au lieu de retirer le produit lorsque vous le rincez, il reste sur les cheveux et affecte leur composition ».

La FDA, l’agence fédérale américaine responsable de la vérification des produits de consommation, a annoncé se pencher sur le cas de Wen Hair Care.

Dans un communiqué, Wen s’est défendu en disant : « Wen par Chaz Dean est sécuritaire et nous continuons de fournir à nos centaines de milliers de clients des produits Wen par Chaz Dean qu’ils connaissent et adorent. Comme le processus judiciaire prend du temps et est coûteux, nous avons pris la décision d’affaires d’en venir à une entente monétaire et de mettre cela derrière nous afin que nous puissions nous concentrer sur la fabrication de produits de qualité ».

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo 20 vedettes qui gardent leurs cheveux au naturel Voyez les images