NOUVELLES
03/11/2016 14:13 EDT | Actualisé 04/11/2017 01:12 EDT

Policiers tués dans l'Iowa: le suspect inculpé pour assassinats

L'Américain suspecté d'avoir abattu deux agents de police mercredi dans l'Iowa a été inculpé pour assassinats, ont annoncé les autorités locales jeudi.

Le suspect, Scott Michael Greene, un homme blanc de 46 ans, a été arrêté quelques heures après que deux policiers ont été tués dans leurs voitures de patrouille respectives, à Des Moines et à Urbandale, une ville de sa banlieue.

"L'enquête a apporté des preuves tangibles pour soutenir ces accusations" d'assassinat, a indiqué la police de Des Moines, sans préciser la nature des éléments découverts.

Anthony Beminio, 39 ans, policier depuis 11 ans à Des Moines, et Justin Martin, 24 ans, qui n'était engagé que depuis un an dans la police d'Urbandale, ont été tués dans des attaques s'apparentant à des "embuscades" dans la nuit de mardi à mercredi.

La police a rapidement diffusé un avis de recherche pour Scott Michael Greene, qui s'est rendu de son propre chef.

Les autorités n'ont pas donné de détails sur ses mobiles éventuels, mais il a eu plusieurs fois affaire à la police d'Urbandale et était bien connu de ses services.

La police a récemment expulsé M. Greene d'un match de football américain du lycée où étudie sa fille, parce qu'il agitait un drapeau confédéré lors de l'hymne américain, avant la rencontre. Ce drapeau est un symbole du passé ségrégationniste de certains Etats américains.

Aucun policier n'avait été tué dans l'exercice de ses fonctions à Des Moines depuis 1977, selon le journal Des Moines Register. La ville, capitale de l'Iowa, compte un peu plus de trois millions d'habitants.

nov/bdx/sha