NOUVELLES
02/11/2016 23:10 EDT | Actualisé 03/11/2017 01:12 EDT

NBA - Oklahoma City et Westbrook calment les Clippers

Oklahoma City est la dernière équipe encore invaincue dans la conférence Ouest après son succès 85 à 83 à Los Angeles face à un autre prétendant au titre NBA, les Clippers, mercredi.

Le choc de la soirée entre deux équipes au bilan jusque là parfait a tenu ses promesses.

Mais Chris Paul et Blake Griffin n'ont pas pu museler l'intenable Russell Westbrook, remonté comme une pendule depuis que Kevin Durant a rejoint Golden State.

Le N.0 du Thunder qui restait sur deux "triple doubles" consécutifs (3 catégories de statistiques à 10 unités et plus), a encore réussi un festival avec ses 35 points, six rebonds, cinq passes décisives et trois interceptions.

Même s'il y a beaucoup de déchet dans son jeu (14 sur 30 au tir et 10 ballons perdus !), Westbrook est l'un des candidats déclarés au titre de meilleur joueur: il a ainsi inscrit le panier de la victoire à 18 secondes de la sirène.

Les retrouvailles avec Durant et les Warriors, jeudi à Oakland, s'annoncent explosives.

OKC, battu en finale de conférence par Golden State la saison dernière, est seul aux commandes de la conférence Ouest avec son bilan parfait de quatre victoires, identique à celui du champion en titre Cleveland, leader à l'Est.

Le Thunder et les Cavaliers sont les deux dernières équipes encore invaincues.

- Premiers revers pour Atlanta et Chicago -

Atlanta a mordu la poussière à domicile face à des Lakers qui semblent revigorés depuis le départ à la retraite de Kobe Bryant et surtout l'arrivée au poste d'entraîneur de Luke Walton.

Les Lakers se sont imposés 123 à 116 grâce à D'Angelo Russell (23 pts) et surtout à Lou Williams, sorti du banc pour marquer 18 points en 23 minutes, dont seize dans le dernier quart-temps.

La franchise californienne, qui vient d'enchaîner les deux pires saisons de son histoire, compte déjà deux victoires en cinq matches, alors qu'elle avait dû attendre le 15 novembre et son dixième match la saison dernière pour en arriver là.

Les Chicago Bulls, relancés par le recrutement du triple champion NBA Dwyane Wade, ont concédé face aux Boston Celtics leur première défaite de la saison (107-100) après trois victoires initiales.

Les Bulls ont pourtant bien failli se sortir d'affaires: alors qu'ils étaient menés de seize points dans le dernier quart-temps, ils ont égalisé à 100-100 à moins de deux minutes de la sirène, mais Isiah Thomas (23 pts et 10 passes) a assuré la victoire des Celtics.

DeMar DeRozan a marqué 40 points lors de la victoire, la 3e en quatre matches, de Toronto à Washington (113-103).

Les Dallas Mavericks attendent, eux, toujours leur première victoire de la saison: malgré le retour de l'emblématique Dirk Nowitzki (9 pts), malade et absent lors des deux précédents matches, ils se sont inclinés 97 à 81 à Salt Lake City face à Utah.

"Il faut stopper au plus vite l'hémorragie", a prévenu Nowitzki après ce quatrième revers de suite.

jr/chc