NOUVELLES
03/11/2016 12:05 EDT | Actualisé 04/11/2017 01:12 EDT

Masters 1000 - Paris-Bercy: Murray rattrape le temps perdu

Accroché la veille, Andy Murray a rattrapé le temps perdu en balayant le Français Lucas Pouille 6-3, 6-0 jeudi au Masters de Paris-Bercy, où Novak Djokovic s'est aussi qualifié pour les quarts de finale, bien plus difficilement.

Le Serbe, qui défend cette semaine sa place de N.1 mondial menacée par l'Écossais, a été sévèrement chahuté pendant un set par Grigor Dimitrov.

Battu 4-6, 6-2, 6-3, le Bulgare de 25 ans au jeu très pur a montré pourquoi on lui avait naguère prédit un avenir brillant. Et aussi pourquoi, à cause de son inconstance, il n'a jusqu'à présent pas été tout à fait à la hauteur, malgré un net regain de forme ces derniers mois. "J'avais le match en main et puis j'ai perdu ma concentration", a reconnu le 18e mondial.

Djokovic a laissé passer l'orage, sachant que Dimitrov aurait du mal à conserver ce niveau. En six duels, il n'avait perdu qu'une fois contre lui. "Il a très bien commencé. D'ailleurs je savais que ça allait être difficile. Je crois que le public a apprécié la bagarre, c'était vraiment un beau match", a commenté le Serbe.

Murray n'a pas laissé beaucoup de place au suspense. Une fois écartées deux balles de break dès le premier jeu, puis repoussée en milieu de premier set une tentative de révolte de Pouille, qui était parvenu à débreaker, il s'est envolé vers une victoire rapide en 1h 12 min. Une économie d'énergie bien venue après les 2h 28 min de combat de la veille contre l'Espagnol Fernando Verdasco.

Marin Cilic s'est qualifié dans un match qui ressemblait à un barrage pour un ticket pour le Masters contre le Belge David Goffin. C'est le Croate qui ira à Londres et pas le Belge, battu en deux sets 6-3, 7-6 (11/9).

Pour la dernière place à prendre, l'Autrichien Dominic Thiem, déjà éliminé à Paris, continue à tenir la corde, mais Tomas Berdych et Jo-Wilfried Tsonga peuvent encore le dépasser.

fbx/ps