NOUVELLES
03/11/2016 02:38 EDT | Actualisé 03/11/2016 02:38 EDT

Plusieurs syndicats de paramédics de la CSN, dont Urgences santé, pour la grève

Agence QMI

Les mandats de grève s'accumulent chez les paramédics syndiqués à la CSN. En plus d'Urgences-santé à Montréal et Laval, d'autres mandats ont été obtenus à Québec et dans certaines régions.

Les paramédics à l'emploi d'Urgences-santé à Montréal et Laval ont voté dans une proportion de 99,5 pour cent en faveur de la grève générale illimitée, a-t-on appris jeudi.

Cette grève sera déclenchée au moment jugé opportun, lorsque les autres syndicats de paramédics de la CSN auront à leur tour tenu leur assemblée générale, soit d'ici la fin du mois de novembre.

Une grève pourrait donc être déclenchée dès le début du mois de décembre, a indiqué au cours d'une entrevue Dany Lacasse, vice-président pour le secteur privé à la Fédération de la santé et des services sociaux de la CSN.

La FSSS-CSN représente quelque 3600 paramédics, répartiteurs et employés de soutien dans ce secteur, dans l'ensemble du Québec. Ailleurs en province, ce sont plutôt des corporations ambulancières qui sont les employeurs, alors qu'Urgences-santé à Montréal et Laval fait partie du secteur parapublic.

En plus d'Urgences-santé à Montréal et Laval, les autre mandats de grève qui ont été adoptés jusqu'ici sont à Québec, à Bedford, à Saint-Paulin en Mauricie, à Saint-Sylvestre en Beauce, à Oka et dans le parc des Laurentides, a précisé la CSN.