NOUVELLES
03/11/2016 08:35 EDT | Actualisé 04/11/2017 01:12 EDT

France: un viticulteur condamné à 2 ans de prison pour fraude au "vin de lune"

La justice française a condamné jeudi le propriétaire de trois châteaux de la région de Bordeaux (sud-ouest) à deux ans de prison pour une vaste fraude au "vin de lune", un mélange illégal transporté de nuit, d'où son nom.

François-Marie Marret, 55 ans, a décidé de faire appel de cette décision qu'il a jugée d'"une sévérité ahurissante", d'autant qu'elle s'accompagne de près de huit millions d'euros de pénalités.

Il était poursuivi pour avoir acheté du vin interdit à la vente -car destiné à la distillerie - en 2011 et 2012, et l'avoir mélangé avec ses vins, d'appellations plus renommées, Saint-Emilion, Pomerol et Listrac-Médoc.

Selon les douanes, qui ont saisi plus de 8.200 hectolitres de vin, "les ventes réalisées représentent près de 800.000 euros".

Ont également été condamnés un négociant, trois viticulteurs ayant fourni le vin de moindre qualité et deux courtiers. Quant au chauffeur qui effectuait le soir les livraisons d'un château à l'autre, il a écopé de quatre mois de prison avec sursis.

ale/ban/chp/abk