NOUVELLES
03/11/2016 11:21 EDT | Actualisé 04/11/2017 01:12 EDT

Espagne: un spécialiste de l'Europe nommé ministre des Affaires étrangères

Le chef du gouvernement espagnol, le conservateur Mariano Rajoy, a nommé jeudi un spécialiste de l'Europe aux Affaires étrangères, et conservé dans son nouveau cabinet les ministres de l'Economie et du Budget, selon un communiqué officiel.

Alfonso Dastis Quecedo, diplomate de 61 ans représentant permanent de l'Espagne auprès de l'Union européenne depuis fin 2011, remplace José Manuel Garcia-Margallo, 72 ans, chef de la diplomatie espagnole depuis l'arrivée des conservateurs au pouvoir en 2011.

Les ministres de l'Economie, Luis de Guindos, 56 et du Budget, Cristobal Montoro, 66 ans, tous deux économistes, sont maintenus à leur poste dans un gouvernement pressé depuis plusieurs mois par l'UE de réduire son déficit public, après dix mois à gérer les affaires courantes, sans pouvoir voter de budget.

Madrid s'est engagé à réduire son déficit à 3,1% en 2017, ce qui suppose, même avec une croissance du PIB autour de 3%, de nouvelles coupes budgétaires ou hausses d'impôt, à hauteur de 5,5 milliards d'euros.

Mariano Rajoy, 61 ans, qui se félicite régulièrement de la baisse du chômage, passé de presque 27% fin 2013 à 18,9% au troisième trimestre, a également maintenu sa ministre de l'Emploi, Fatima Bañez.

Maria Dolores de Cospedal, 50 ans, proche du chef du gouvernement et numéro deux de son Parti populaire (droite), hérite de la Défense, tandis que Juan Ignacio Zoido, 59 ans, un ancien maire de Séville, sera ministre de l'Intérieur.

Le Parti populaire (PP) de M. Rajoy, impliqué dans de nombreux scandales de corruption, a perdu sa majorité absolue au Congrès des députés lors des législatives de décembre 2015, et va notamment devoir donner des garanties aux libéraux de Ciudadanos qui ont voté pour l'investiture de M. Rajoy et réclament une "régénération démocratique".

La vice-présidente Soraya Saenz de Santamaria, reste à son poste dans un gouvernement comptant cinq femmes sur 13 ministres.

Mariano Rajoy a été reconduit samedi soir après 10 mois de paralysie politique du pays, grâce à l'abstention des députés socialistes. Il n'a pas de majorité absolue au parlement.

av/mck/fjb