POLITIQUE
02/11/2016 04:03 EDT | Actualisé 03/11/2016 09:51 EDT

La Sûreté du Québec a espionné au moins six journalistes (VIDÉO)

La journaliste de l'émission Enquête Marie-Maude Denis a affirmé mercredi que ses appels ont été surveillés par la Sûreté du Québec en 2013.

La journaliste Isabelle Richer De Radio-Canada a aussi assuré que la SQ avait espionné son cellulaire après une plainte de Michel Arsenault en 2013.

Le ministre de la Sécurité publique de l'époque, Stéphane Bergeron, a demandé au directeur général de la SQ d'alors, Mario Laprise, de faire enquête sur des fuites concernant l'enquête policière sur la FTQ, à la suite d'une plainte formulée par Michel Arsenault, qui a présidé l'organisation syndicale.

Alain Gravel a aussi confirmé avoir été surveillé.

Selon le Journal de Montréal, au moins six journalistes dont Éric Thibault auraient été surveillés par la SQ.

Le nom de Denis Lessard (La Presse) a aussi été évoqué.

Pour le moment, on ne connait pas le nom du sixième journaliste qui a été surveillé.

Réactions

Le Parti québécois souhaite des réponses rapides concernant cette affaire. C'est la raison pour laquelle le PQ ne demande pas une enquête publique maintenant, explique son chef Jean-François Lisée.

La SQ a confirmé qu'elle a enquêté sur les activités de six journalistes en 2013. Son porte-parole, le capitaine Guy Lapointe, a affirmé à l'émission 24/60 que ces journalistes étaient considérés comme des «suspects» en vertu de l'article 193 du Code criminel.

Pour sa part, la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) estime dans un communiqué «qu'une enquête publique est plus que jamais nécessaire pour faire toute la lumière sur ces affronts à la démocratie et à la liberté de presse et éviter leur répétition».

LIRE AUSSI:

» La Sûreté du Québec a espionné au moins six journalistes

» Patrick Lagacé estime que l'administration Coderre exacerbe la «chasse» aux policiers délateurs (VIDÉO)

» Les patrons des médias québécois s'indignent

» Patrick Lagacé espionné par le SPVM

» Edward Snowden commente la surveillance de Patrick Lagacé

» Projet Montréal demande la suspension du chef du SPVM

» La classe politique dénonce la surveillance du téléphone de Patrick Lagacé

» Affaire Lagacé: c'est plus facile de surveiller un journaliste que 5000 policiers!

» Affaire Lagacé: Coderre «très préoccupé» par l'espionnage du SPVM