NOUVELLES
31/10/2016 03:15 EDT | Actualisé 31/10/2016 03:19 EDT

Shea Weber tient ses promesses et même plus

USA Today Sports / Reuters
Oct 6, 2016; Montreal, Quebec, CAN; Montreal Canadiens goalie Carey Price (31) and teammate Shea Weber (6) react after defeating the Toronto Maple Leafs during a preseason hockey game at the Bell Centre. Mandatory Credit: Eric Bolte-USA TODAY Sports

Pour une deuxième année de suite, le Canadien a traversé le mois d'octobre de façon quasi parfaite. Les raisons derrière ses nouveaux succès sont, en grande partie, assez différentes.

La contribution de Shea Weber y est indéniable. Troisième étoile de la semaine dans la LNH lundi (derrière les gardiens Craig Anderson et Devan Dubnyk), joueur du mois et gagnant de la Coupe Molson, Weber s'est vite constitué un noyau de nouveaux admirateurs. L'un d'entre eux s'appelle Marc Bergevin.

Le directeur général est assez catégorique sur l'impact de son défenseur depuis son arrivée à Montréal.

« Ça change tout!, lance le DG. Ce qu'il amène sur la patinoire, mais aussi en dehors, dans le vestiaire, partout... Son attitude, son comportement, les petits détails qui montrent que c'est vraiment un leader. Tout ce qu'on disait sur Shea Weber, c'est vraiment ça! Et encore plus. »

Auteur de 10 points (4 buts et 6 passes) et d'un différentiel de +12, Weber s'est hissé parmi les meneurs du circuit.

Plus important encore, aux yeux de la direction du CH, le vétéran est en train de lui donner raison d'avoir « sacrifié » P.K. Subban pour faire son acquisition.

Marc Bergevin et Michel Therrien l'encensent à qui mieux mieux. Lundi, le directeur général a affirmé que l'équipe gérait mieux son excellent début de saison et qu'elle le devait en grande partie à Weber.

Avec une récolte de 17 points sur une possibilité de 18 et 7 victoires de suite, qui pourrait le lui reprocher?

VOIR AUSSI: