NOUVELLES
31/10/2016 10:20 EDT | Actualisé 31/10/2016 10:21 EDT

Mazda prépare son nouveaux CX-5 pour le Salon de Los Angeles

Courtoisie

Une silhouette profilée, une couleur rouge, c’est tout ce que Mazda a publié, mais c’est suffisant pour lancer les spéculations. C’est la seule image disponible de la prochaine génération de l'utilitaire sport compact Mazda CX-5, alors qu’aucune autre donnée n’est disponible quant aux caractéristiques du VUS de Mazda. Le dévoilement officiel est prévu le 16 novembre prochain dans le cadre du Salon de l’auto de Los Angeles.

LIRE AUSSI

Le G-Vectoring control, ou la direction selon Mazda

Le rouge, c’est la couleur que Mazda a utilisée pour la majorité de ces modèles les plus récents. Mais ce n’est cependant pas le seul détail que la silhouette permet de percevoir. Le long capot, la ligne aérodynamique et la ligne de toit surbaissée rappellent la philosophie de design Kodo qui s’applique désormais à l’ensemble de la gamme, et qui s’invite aussi sur le nouveau CX-5 dans sa version la plus évoluée, puisque le petit utilitaire avait été le premier à la mettre en évidence lors de son lancement il y a 4 ans.

Aucun détail mécanique n’a percé pour ce nouvel utilitaire sport. On peut cependant aisément croire qu’il disposera de la technologie SkyActiv, et qu’il intégrera un moteur turbocompressé de nouvelle génération.

Le petit véhicule misera aussi sur les ensembles de sécurité i-Activesense, un regroupement de neuf systèmes électroniques embarqués capables de prévenir les accidents les plus graves et d’appuyer le conducteur lorsque la situation l’exige, notamment en apposant les freins en détectant l’imminence d’une collision.

Parmi les autres systèmes qui devraient aussi outiller le nouvel CX-5, mentionnons la gestion vectorielle de la direction, une modification électronique introduite sur les Mazda3 et Mazda6 2017 et qui est susceptible de rendre plus efficace le contrôle de direction en réduisant les mouvements de caisse.

Le nouvel utilitaire sport CX-5 a été lancé sur le marché canadien en 2012. Depuis cette date, il a connu un bon succès en matière de vente, et il a même progressé de plus de 11,2 % au cours de l’année 2016, écoulant quelque 18 722 unités. Il demeure cependant au 4e rang des VUS compacts au Canada, et Mazda espère que le rafraîchissement lui permettra de grimper un peu à ce chapitre.

Voir aussi:

Galerie photo Mazda3 2017 Voyez les images