NOUVELLES
31/10/2016 09:54 EDT | Actualisé 01/11/2017 01:12 EDT

Les Bourses européennes prudentes avant plusieurs réunions de banques centrales

Les Bourses européennes ont terminé dans le rouge lundi, la prudence étant de mise en ce début de semaine chargée en réunions de banques centrales.

Les investisseurs ont préféré prendre leur mal en patience alors que la Banque du Japon livrera mardi ses nouvelles prévisions, suivies le lendemain par une réunion du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine.

Pour sa dernière réunion avant l'élection présidentielle, la Fed devrait conserver ses taux inchangés, mais les investisseurs seront à l'affût de toute indication sur la possibilité d'un relèvement en décembre.

Jeudi, ce sera la politique monétaire de la Banque d'Angleterre qui sera scrutée de près.

Par ailleurs, "on entre dans une phase de pré-élection américaine avec un peu d'anxiété sur l'issue de cette élection", note M. Tuéni. "Cela provoque aussi beaucoup d'attentisme et d'hésitation", a relevé Andrea Tuéni, analyste de Saxo Banque.

L'Eurostoxx 50 a lâché 0,78%.

A Paris, l'indice CAC 40 a cédé 0,86% à 4.509,26 points.

Les valeurs liées au pétrole ont marqué le pas dans le sillage d'un repli des cours du brut, sur fond de scepticisme quant à un accord entre les producteurs.

L'indice FTSE-100 de la Bourse de Londres a cédé 0,60% à 6.954,22 points, restant sur la défensive avant des rendez-vous importants cette semaine et en raison des spéculations autour du sort du gouverneur Mark Carney à la tête de la Banque d'Angleterre.

La presse a publié des informations contradictoires ce week-end, avant que la Première ministre britannique Theresa May ne lui réitère son soutien lundi.

L'indice Dax de la Bourse de Francfort a perdu 0,29% à 10.665,01 points, les investisseurs évitant toute prise de risques avant une nouvelle salve de publications de résultats.

La place francfortoise attend avec fébrilité la prochaine vague des bilans trimestriels des grands groupes allemands.

bur-LyS/eb/fjb