NOUVELLES
30/10/2016 23:54 EDT | Actualisé 31/10/2017 01:12 EDT

L'Iran dément les accusations américaines sur l'envoi d'armes au Yémen

Le ministère iranien des Affaires étrangères a démenti les accusations américaines sur l'envoi d'armes par l'Iran aux rebelles Houthis au Yémen, ont rapporté lundi les médias.

Le vice-amiral américain Kevin Donegan avait déclaré jeudi que des "navires américains ou de la coalition" arabe intervenant au Yémen en soutien au président de ce pays avaient "intercepté quatre cargaisons d'armes venant d'Iran au Yémen".

L'officier américain avait précisé que ces cargaisons d'armes contenaient des milliers de fusils d'assaut AK-47, des missiles anti-chars, des fusils de précision et "d'autres pièces d'équipement, des systèmes d'armes plus sophistiqués".

"Ces accusations totalement fausses sont faites alors que (...) tous les jours des armes destructrices, des bombes et des missiles américains sont versés par la coalition arabe sur la tête des civils sans défense dans les écoles, les hôpitaux, les prisons et les maisons au Yémen", a déclaré le porte-parole du ministère iranien, Bahram Ghassemi, en ajoutant qu'il s'agissait de "crimes de guerre".

L'Iran soutient les rebelles Houthis et dénonce régulièrement les bombardements de la coalition arabe au Yémen mais aussi les ventes d'armes de la part des Etats-Unis à l'Arabie saoudite.

sgh/jri