NOUVELLES
31/10/2016 12:42 EDT | Actualisé 01/11/2017 01:12 EDT

Incertaine sur l'élection, Wall Street termine en très légère baisse

Wall Street a terminé en légère baisse lundi, l'incertitude politique pesant sur les marchés à l'approche de l'élection présidentielle américaine et éclipsant une nouvelle série de fusions et acquisitions: le Dow Jones a concédé 0,10% et le Nasdaq 0,02%.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a perdu 18,77 points à 18.142,42 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 0,97 point à 5.189,13 points. L'indice élargi SP500 a reculé de 0,26 point, ou 0,01%, à 5.126,15 points.

"L'approche de l'élection domine les marchés en ce moment", a résumé Jack Ablin, de BMO Private Bank.

"Je pense que la plupart des investisseurs essaient d'y voir clair sur les derniers développements", a continué Alan Skrainka de Cornerstone Wealth Management qui y voyait lui aussi l'explication d'une séance "calme".

Vendredi, un nouveau rebondissement dans l'affaire des emails d'Hillary Clinton lorsqu'elle était secrétaire d'Etat avait provoqué un accès de fébrilité à la Bourse de New York où la plupart des analystes anticipaient jusque là une victoire de la candidate démocrate.

Le Comité monétaire de la Fed (FOMC) se réunit pour deux jours à partir de mardi, mais les marchés ne s'attendent pas un relèvement des taux directeurs si près du scrutin présidentiel du 8 novembre et tablent plutôt sur un resserrement monétaire en décembre.

La prudence des marchés a quelque peu éclipsé lundi une nouvelle salve de fusions et acquisitions, dominée par l'annonce du membre du Dow Jones General Electric (-0,41% à 29,10 dollars) qu'il allait combiner ses activités pétrolières et gazières avec Baker Hughes (-6,29% à 55,40 dollars).

Le marché obligataire avançait. Vers 20H20 GMT, le rendement des bons du Trésor à 10 ans baissant à 1,824%, contre 1,846% vendredi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,581%, contre 2,618% précédemment.

lla/jdy/vog

GENERAL ELECTRIC

BAKER HUGHES