NOUVELLES
31/10/2016 08:34 EDT | Actualisé 01/11/2017 01:12 EDT

Allemagne : 15.000 emplois sauvés après un accord sur la vente des supermarchés Kaiser's

Le ministre allemand de l'Economie Sigmar Gabriel a annoncé lundi un accord dans la vente de la chaîne de supermarchés déficitaire Kaiser's avec les grands distributeurs intéressés par sa reprise prévoyant le maintien pendant sept ans des 15.000 emplois dans cette entreprise.

Cette percée intervient une semaine après la mise en place d'une procédure de médiation sous la houlette de l'ancien chancelier social-démocrate Gerhard Schröder (1998-2005) pour régler l'imbroglio politico-économique né de la vente de Kaiser's, qui fait des pertes depuis 17 ans.

"Les efforts ont payé et les emplois de 15.000 personnes seront préservés", a déclaré au cours d'un point presse à Berlin Sigmar Gabriel, également vice-chancelier et potentiel chef de file des sociaux-démocrates aux élections législatives de l'an prochain, .

"Je ne pense pas qu'il puisse y avoir encore un quelconque obstacle concernant la réalisation de l'accord de médiation", a-t-il assuré, sans vouloir donner plus de détails sur la nature de ce compromis, dont les aspects financiers doivent notamment encore être réglés.

Après l'échec à la mi-octobre de négociations entre les distributeurs Edeka, numéro un du secteur, et son rival Rewe, la chaîne Kaiser's était menacée de démantèlement. La médiation de Gerhard Schröder était vue comme une tentative de la dernière chance.

La vente des quelque 440 magasins Kaiser's, décidée il y a plus de deux ans par la maison mère Tengelmann, a connu de multiples rebondissements : en début d'année, le ministre de l'Economie avait, contre l'avis des autorités allemandes de la concurrence, donné son aval à leur achat par le groupe Edeka, une décision très controversée.

Rewe, ainsi que les distributeurs Markant et Norma, tous trois intéressés à la reprise de Kaiser's, avaient alors porté plainte contre le feu vert du ministère, bloquant ainsi la transaction.

Markant et Norma ont déjà retiré leur plainte, Rewe doit le faire d'ici au 11 novembre, a affirmé Sigmar Gabriel. Une source proche des négociations a dit à l'AFP que les magasins Kaiser's de Berlin reviendraient à Rewe, tandis qu'Edeka récupèrerait ceux situés en Bavière. Le sort de ceux localisés en Rhénanie-du-Nord-Westphalie (ouest) restait en suspens.

bur-ilp/esp/bds