NOUVELLES
30/10/2016 05:05 EDT | Actualisé 31/10/2017 01:12 EDT

WRC/Grande-Bretagne: Ogier gagne, VW championne du monde des constructeurs

Le Français Sébastien Ogier (Volkswagen Polo-R), déjà assuré d'un 4e titre mondial d'affilée, a remporté dimanche le Rallye de Grande-Bretagne et assuré à la marque allemande le titre de championne du monde des constructeurs, avant la dernière manche en Australie.

Le Français a parfaitement géré, jusqu'à la fin de la 22e et dernière épreuve spéciale, son avance sur l'Estonien Ott Tänak (Ford Fiesta RS), impeccable pendant tout le rallye. Seul pilote de pointe équipé de pneus Dmack, Tänak a encore fait un festival de temps scratch dimanche matin et termine à dix secondes seulement du quadruple champion du monde.

"J'ai dû être vigilant jusqu'au bout, car Ott (Tänak) a volé tout le week-end, sans faire la moindre erreur", a expliqué Ogier au point stop de la dernière spéciale, une Power Stage remportée elle aussi par l'Estonien, avec trois points de bonus à la clé.

"Mon but ici était d'assurer le titre des constructeurs à VW, car sans eux je n'aurai pas réussi tout ça", a ajouté Ogier, seul pilote de l'armada VW à avoir fait honneur à son statut. Jari-Matti Latvala termine 7e et Andreas Mikkelsen 12e.

Le podium est complété par le Belge Thierry Neuville (Hyundai i20), troisième à une minute et demie d'Ogier. Il fait la bonne opération du week-end, car il conforte sa 2e place du championnat aux dépens de Mikkelsen, qui se consolera avec les deux points de sa 2e place dans la Power Stage.

dlo/tba