NOUVELLES
30/10/2016 08:10 EDT | Actualisé 31/10/2017 01:12 EDT

WRC/Grande-Bretagne: le rallye en bref

Rallye de Grande-Bretagne, 12e manche (sur 13) de l'édition 2016 du Championnat du monde des rallyes (WRC), couru de vendredi à dimanche dans le nord du pays de Galles, en bref:

Distance totale: 321,08 km chronométrés en 22 épreuves spéciales (11 tracés différents)

Plus longue spéciale: 35,14 km Hafren 1 et 2 (ES3 et ES7, vendredi)

Plus courte spéciale: 1,80 km, Cholmondeley Castle (ES16, samedi)

Surface: terre

Podium:

1. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/VW Polo-R) 3 h 14:30.2

2. Ott Tänak-Raigo Molder (EST/Ford Fiesta RS) à 10.2

3. Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL/Hyundai i20) à 1:35.4

Leader: Ogier (ES1 à ES22)

Power Stage (ES22, Brenig 2, 7,93 km):

1. Tänak, 3 points

2. Mikkelsen, 2 pts

3. Neuville, 1 pt

Meilleurs temps dans les épreuves spéciales: Tänak 12 (ES3, ES4, ES9, ES12 à ES14, ES17 à ES22), Ogier 7 (ES1, ES2, ES5 à ES7, ES10, ES15), Neuville 2 (ES8, ES11), Mikkelsen 1 (ES16)

Pilotes: 1. Ogier (FRA) 247 pts (champion); 2. Neuville (BEL) 143 pts; 3. Mikkelsen (NOR), 129; 4. Paddon (NZL) 126 pts; 5. Sordo (ESP) 119; etc.

Constructeurs/écuries: 1. VW Motorsport 355 pts (champion); 2. Hyundai Motorsport 285; 3. M-Sport (Ford) 154; etc.

La course: 4e victoire d'affilée pour Ogier, sa 38e en WRC, sous la menace de bout en bout d'un Tänak déchaîné dans sa Ford chaussée de pneus DMACK, alors que les autres pilotes de pointe sont tous en Michelin. Ogier a mené de bout en bout mais a dû surveiller de près Tänak, auteur de 12 temps scratch en trois jours, qui termine à dix secondes de la référence suprême du WRC. Chez VW, le 4e titre mondial d'affilée, côté constructeurs, est assuré par la seule victoire d'Ogier, car Latvala (7e) et Mikkelsen (12e), retardés vendredi par des casses de transmission transformant leur Polo en deux roues motrices, ont alors perdu toute chance de bien figurer. Derrière Ogier et Tänak, intenable jusqu'à la Power Stage finale (ES22), Neuville a encore fait une course prudente pour finir sur son 4e podium d'affilée, à une minute et demie d'Ogier, et se rapprocher d'un titre honorifique de vice-champion du monde, comme en 2013. Il dispose désormais de 14 points d'avance sur Mikkelsen à une manche de la fin de saison.

Prochain rallye: Australie, du 17 au 20 novembre.

dlo/ah