NOUVELLES
30/10/2016 03:13 EDT | Actualisé 31/10/2017 01:12 EDT

Une conférence mondiale sur la radicalisation des jeunes s’ouvre à Québec

Une importante conférence internationale sur la radicalisation des jeunes s'ouvrira ce soir au Centre des congrès, à Québec.

Ayant pour thème « Internet et la radicalisation des jeunes : prévenir, agir et vivre ensemble », l'événement, qui aura lieu à Québec, est organisé conjointement par le gouvernement du Québec et l'UNESCO.

La conférence réunira plus de 450 participants de 70 pays, dont des experts issus de différents paliers gouvernementaux, d'organisations internationales, du secteur privé, du milieu universitaire, mais aussi de la société civile.

L'événement, qui se tient jusqu'à mardi, a pour but de partager les meilleures pratiques en matière de prévention de la radicalisation menant à la violence et de cibler des pistes de solution.

Présente pour l'événement, la directrice de l'UNESCO, Irina Bokova, qualifie le Canada de « chef de file » en matière de prévention de la radicalisation. « Le Canada, avec son histoire, a une approche contemporaine envers la diversité. Pour chaque Canadien ou Canadienne, même s'il n'est pas né au Canada, il y a une société qui n'est pas seulement tolérante, mais une société qui est prospère. »

De son côté, la ministre québécoise des Relations internationales, Christine St-Pierre, perçoit le Québec comme un leader dans la lutte à la radicalisation, ayant pris plusieurs initiatives pour la contrer dans le cadre d'un plan d'action mis sur pied en 2015.

Le maire de Québec, Régis Labaume, accueillera les participants lors de la cérémonie d'ouverture prévue en soirée.

Dimanche soir, les participants pourront assister à la pièce de théâtre Djihad de l'auteur belge Ismaël Saidi, une première nord-américaine.