NOUVELLES
30/10/2016 19:46 EDT | Actualisé 31/10/2017 01:12 EDT

MLS - Play-offs: sale temps pour les favoris

Les favoris des quarts de finale du Championnat nord-américain de football (MLS) ont passé un sale dimanche, à l'image de New York City et de Dallas, surclassés respectivement par Toronto (2-0) et Seattle (3-0).

Les quatre équipes qui recevaient lors des matches aller et qui présentaient un bilan moins bon à l'issue de la saison régulière que leur adversaire respectif, se sont imposées.

La surprise la plus retentissante est venue de Seattle qui a humilié Dallas, pourtant la meilleure équipe de la saison régulière.

Mais les Sounders, qui ont arraché leur qualification pour les play-offs lors de la dernière journée, ont assommé leurs adversaires en début de seconde période avec trois buts en huit minutes.

L'attaquant paraguayen Nelson Valdez a ouvert le score à la 50e minute de la tête, puis l'Uruguayen Nicolas Lodeiro a mis les Texans KO avec un doublé en trois minutes (55, 58).

La tâche de Dallas pour le match retour dimanche prochain à domicile s'annonce délicate.

Cela pourrait être aussi compliqué pour New York City, qui a capitulé en fin de match contre Toronto sur des buts de Jozy Altidore (84) et de Tosaint Ricketts (90+2).

Pour le premier match des play-offs de sa jeune histoire, la franchise new-yorkaise était privée de son maître à jouer Andrea Pirlo, touché à un mollet.

- Gerrard reste sur le banc -

L'entraîneur du NYCFC, l'ancien international français Patrick Vieira, avait choisi de se passer en début de rencontre de Frank Lampard: "Le but était d'avoir de la solidité dans l'entre-jeu, car Toronto est une équipe très physique, on a tenu le coup jusqu'au premier but et après on leur a offert le deuxième but", a-t-il constaté.

L'autre équipe de New York, les Red Bulls, s'est également inclinée face à une franchise canadienne, Montréal, mais sa défaite par un seul but (1-0) ne la condamne pas.

Montréal s'est imposé grâce à Matteo Mancosu, déjà décisif avec un doublé lors du 1er tour jeudi contre D.C. United (4-2). L'Italien a pris de vitesse à l'heure de jeu (61) la défense de New York et a trompé le gardien adverse d'un superbe reprise dans un angle fermé.

L'Impact qui tente pour la première fois de son histoire d'atteindre le dernier carré, était à nouveau privé de Didier Drogba, qui a suivi la rencontre en tribunes.

L'ancien attaquant de Chelsea, officiellement touché au dos, n'est plus apparu sous le maillot de l'Impact depuis le 28 septembre. Le 16 octobre, il avait refusé de participer au match capital contre Toronto (2-2) après avoir appris qu'il serait remplaçant.

Enfin, Los Angeles s'est contenté du minimum (1-0) face à Colorado grâce à Giovani dos Santos (55): "C'est une équipe très difficile à manoeuvrer, très physique et très compacte", a résumé l'attaquant mexicain.

L'ancien emblématique capitaine de Liverpool Steven Gerrard était sur la feuille de match, mais n'est pas entré en jeu alors qu'il pourrait, à 36 ans, faire ses adieux à la MLS, voire à sa carrière de joueur.

jr/juf