NOUVELLES
30/10/2016 19:13 EDT | Actualisé 31/10/2017 01:12 EDT

Les cinq moments marquants du gala de l'ADISQ, présenté dimanche soir

MONTRÉAL — Les galas animés par l'humoriste Louis-José Houde sont rarement drabes. Celui-ci n'a pas fait exception. Voici cinq moments marquants du gala:

1- Louis-José Houde rejoint les artistes sur scène pour le numéro d'ouverture

L'animateur en a surpris plus d'un en se présentant aux côtés des autres artistes avec un drôle d'instrument, appelé cor des Alpes. Louis-José Houde a même dû préciser le nom de l'instrument au retour de la pause, «un aimant à groupie», a-t-il dit. Le numéro d'ouverture avait commencé en lion avec les prestations de Richard Séguin, 2Frères, Ingrid St-Pierre, Yann Perreau et Koriass.

2- La prestation de Plume Latraverse

«Je vous remercie d'être si nombreux à mon lancement d'album», a lancé le célèbre chanteur en arrivant sur scène. Avant d'entonner sa nouvelle chanson «Vieux os», Plume Latraverse a parlé quelques minutes à la foule. «Je vais faire une grande tournée des CHSLD et je vais pousser jusqu'aux résidences soleil», a-t-il raillé. Il a terminé sa prestation en paraphrasant un de ses vieux succès «Jonquière».

3- La présentation d'Andréanne Sasseville, animatrice de SiriusXM est aux prises avec un grave cancer

Andréanne Sasseville est apparue aux côtés du chanteur Philippe Brach, qui l'avait interviewée lors d'une entrevue touchante qui avait fait le tour des réseaux sociaux, dans laquelle elle avait raconté être atteinte d'un cancer en phase 4. Mme Sasseville a reçu une ovation lorsqu'elle est arrivée sur scène. «C'est un très beau malaise», a-t-elle déclaré, les larmes aux yeux. Mais Philippe Brach a su détendre l'atmosphère en lançant des blagues décapantes.

4- Les remerciements éclatés de Safia Nolin

La jeune chanteuse a fait rigoler toute la salle en acceptant son prix (Révélation de l'année) et en lançant quelques jurons ici et là. Elle a également tenu à transmettre un message important aux jeunes filles, qui est bien d'actualité alors que le sujet de la culture de viol défraie les manchettes. «Les filles, vous pouvez faire ce que vous voulez, de la musique, même des jobs de gars, on s'en "crisse" et votre corps vous appartient», a-t-elle affirmé.

5- L'hommage à René Angélil

Véronic DiCaire, André-Philippe Gagnon, René Simard et Ginette Reno. Quoi demander de mieux? L'artiste préférée de l'impresario et l'une des plus grandes vedettes dans le monde, Céline Dion. Longuement applaudie, la diva a dit à l'ADISQ que celle-ci remettait un prix à un homme «qui aimait profondément le showbusiness». «René vous aimait, il vous aime encore. Et je suis certaine que ce soir, il vous aime un peu plus en sachant que vous l'aimez aussi», a-t-elle dit avant d'entonner la célèbre chanson de Léo Ferré, «Avec le temps».