NOUVELLES
30/10/2016 01:18 EDT | Actualisé 31/10/2017 01:12 EDT

Le petit mais influent entourage de Donald Trump

Donald Trump, néophyte et autodidacte en politique, aime répéter qu'il prend ses décisions seul. Mais le candidat républicain à la Maison Blanche est entouré par un cercle familial et de proches, aussi influent que restreint.

En voici les principales figures.

La famille

Melania Trump, 46 ans, femme du milliardaire et ex-mannequin née en Slovénie. Elle a notamment défendu son mari après la publication d'une vidéo de 2005 dans laquelle on entend l'homme d'affaires parler en termes crus de la façon dont il traite les femmes.

Donald Trump Jr, 38 ans, l'aîné des enfants et vice-président de la Trump Organization. Très présent, il a récemment jugé que la course présidentielle constituait un "retour en arrière" pour son père. Il a aussi été critiqué pour avoir participé à une émission de radio liée à un partisan notoire de la suprématie blanche.

Ivanka Trump, 34 ans, et Eric Trump, 32 ans, sont également vice-présidents exécutifs de l'entreprise de leur père. Ivanka a contribué à dessiner les propositions du candidat sur la garde d'enfant et les congés maternité.

Stephen Bannon

Directeur général de l'équipe de campagne, Stephen Bannon, 62 ans, tire les ficelles en coulisses. Il n'a rejoint l'équipe qu'en août à la faveur d'un remaniement de l'équipe Trump, se mettant en congés du site d'information conservateur Breitbart News.

Relativement nouveau dans le milieu conservateur, son expérience chez Breitbart en fait un important porte-voix de l'"alt-right", un mouvement qui rassemble des nationalistes blancs anti-immigrés et des personnes farouchement opposées à l'establishment politique.

L'an dernier, une enquête de l'agence Bloomberg l'avait qualifié de personnalité politique "la plus dangereuse" d'Amérique.

Kellyanne Conway

La directrice de campagne de Donald Trump est aussi la première femme à gérer une campagne présidentielle républicaine. A 49 ans, c'est une enquêtrice d'opinion aguerrie du "Grand Old Party".

Tout comme Stephen Bannon, elle a rejoint l'équipe Trump cet été, après avoir soutenu lors des primaires le sénateur texan Ted Cruz.

Elle fait souvent le service après-vente de Donald Trump dans les médias, notamment pour tenter d'éteindre les polémiques initiées par le candidat.

Rudy Giuliani

L'ancien maire de New York connaît Donald Trump depuis plusieurs décennies et se trouve souvent au côté du candidat populiste lors de ses principaux meetings.

Rudy Giuliani, qui a effectué un glissement vers la droite de l'échiquier politique ses dernières années, s'est révélé être un inconditionnel soutien de Trump: il a été l'un des rares à le défendre sans nuance lorsque s'amoncelaient les accusations d'attouchements sexuels.

Chris Christie

Le gouverneur du New Jersey, 54 ans, connu pour son franc-parler, a été un fervent opposant à Donald Trump pendant la campagne des primaires, à laquelle il concourrait. Avant de devenir l'un de ses plus fidèles alliés pour la présidentielle.

Il fait partie de l'équipe de transition qui prépare une éventuelle passation de pouvoirs avec l'administration Barack Obama, entre l'élection du 8 novembre et l'investiture le 20 janvier 2017.

mlm/sha/lby/prh