NOUVELLES
30/10/2016 13:05 EDT | Actualisé 31/10/2017 01:12 EDT

L'Impact prend les commandes de sa série en battant les Red Bulls 1-0

MONTRÉAL — L'Impact de Montréal a pris les commandes de sa demi-finale de l'Est en venant à bout des Red Bulls de New York par la marque de 1-0, dimanche, grâce à un but de Matteo Mancosu en deuxième demie.

Les Red Bulls n'avaient pas perdu en MLS depuis le 3 juillet (9-0-7), signant deux victoires contre l'Impact au cours de cette séquence.

Mancosu a permis aux 15 027 spectateurs qui avaient bravé le froid de se réchauffer un peu en célébrant son troisième but des séries. L'attaquant italien a fait bouger les cordages à la 61e minute, après une longue remise de Marco Donadel.

Peut-être encore plus important, l'Impact n'a pas concédé de but à l'étranger à ses rivaux et un verdict nul d'au moins 1-1 ou une défaite par un but d'au moins 2-1 suffira pour que la formation montréalaise accède à la finale de l'Est pour une première fois dans son histoire.

Le match retour sera présenté dimanche prochain, au Red Bull Arena. Les Red Bulls ont une fiche immaculée de 7-0-0 contre l'Impact dans leur forteresse.

Mancosu avait encore une fois obtenu le départ à la place de Didier Drogba, qui est toujours ennuyé par un malaise au dos.

Drogba n'était pas en uniforme pour un quatrième match de suite. Il a été le responsable de sa première absence, alors qu'il avait décidé de ne pas se présenter au stade Saputo après que l'entraîneur Mauro Biello l'eut informé qu'il ne serait pas de la formation partante, le 16 octobre dernier contre le Toronto FC.

Deux équipes qui ne s'aiment pas

Les deux équipes ont amorcé le match avec l'intensité au maximum et les Red Bulls ont été les premiers à cogner à la porte dès la troisième minute de jeu. Bradley Wright-Phillips s'est retrouvé derrière la défensive montréalaise et il a tenté de lober le ballon par-dessus le gardien Evan Bush. Ce dernier a toutefois parfaitement synchronisé son saut et a stoppé le ballon.

Bush a dû être alerte quelques minutes plus tard, quand il a plongé pour couper un centre d'Alex Muyl.

L'Impact a obtenu une première chance de marquer à la neuvième minute, sur un coup franc tout près de la surface des Red Bulls. Le tir de Laurent Ciman a dévié sur le mur, mais le ballon a poursuivi son chemin vers le filet. Dominic Oduro a tenté de le dévier à la volée, mais a fendu l'air et le ballon a fini son parcours dans les mains du gardien Luis Robles.

Il y a eu quelques flammèches par la suite, impliquant notamment le défenseur de l'Impact Hassoun Camara et son ancien coéquipier Felipe, mais l'arbitre est parvenu à calmer les esprits.

Wright-Phillips a bousillé une deuxième occasion pour les visiteurs à la 29e minute, puis l'Impact est passé à quelques centimètres d'ouvrir la marque à la 44e minute. Ignacio Piatti a centré le ballon vers Mancosu. La frappe de la tête de l'Italien a tout juste raté la cible.

Felipe a atteint la barre horizontale sur un coup franc tôt au retour de la pause et il s'en voudra puisque l'Impact a finalement dénoué l'impasse à la 61e minute. Donadel a envoyé un long ballon derrière la défensive des Red Bulls et Mancosu a été le premier à s'y rendre. Il a décoché une puissante frappe à la volée qui n'a laissé aucune chance à Robles.

Les Red Bulls n'ont pas baissé les bras, cherchant à inscrire un précieux but à l'étranger. Wright-Phillips a orchestré quelques belles montées, mais l'Impact a obtenu plusieurs occasions en contre-attaque.

Bush a sauvé les siens au début des arrêts de jeu en stoppant un tir à bout portant d'Omer Damari. Ce dernier a été expulsé quelques secondes plus tard pour un tacle dangereux à l'endroit de Calum Mallace. Damari sera suspendu pour le match retour.