NOUVELLES
29/10/2016 23:44 EDT | Actualisé 30/10/2017 01:12 EDT

Kazakhstan: retour sur Terre de trois astronautes de l'ISS

Un cosmonaute russe, un spationaute japonais et une astronaute américaine ont atterri sans encombre dimanche au Kazakhstan après 115 jours passés dans la Station spatiale internationale (ISS), ont indiqué les autorités spatiales russes.

"L'atterrissage a eu lieu", ont-elles annoncé.

Anatoli Ivanichine, Takuya Onishi et Kathleen Rubins ont touché Terre à 03H58 GMT à bord d'un tout nouveau modèle Soyouz, qui s'est posé dans la steppe de ce pays d'Asie centrale, ont précisé les responsables russes de la mission.

Kathleen Rubins, rattachée à la Nasa, est biologiste de formation et a été la première à séquencer de l'ADN dans l'espace pendant sa mission. Tout comme Takuya Onishi, c'était son premier voyage dans l'espace. Le commandant du vol, Anatoli Ivanichine, avait déjà assuré une mission sur l'ISS il y a cinq ans.

"Tout le monde se sent en super forme", a déclaré Anatoli Ivanichine, le premier à sortir de Soyouz.

Après avoir gagné la ville de Karaganda, Anatoli Ivanishin est attendu à la Cité des étoiles près de Moscou tandis que Takuya Onishi et Kathleen Rubins se rendront à Houston aux Etats-Unis.

Le lancement de leur Soyouz avait été retardé de plus de deux semaines cet été en raison de tests supplémentaires menés par des responsables russes sur la capsule.

L'appareil amélioré est équipé notamment d'un nouveau système de navigation, de protections plus résistantes et de cellules plus nombreuses sur les panneaux solaires.

En août, à bord de l'ISS, Kathleen Rubins avait séquencé avec succès des échantillons d'ADN d'une souris, de virus et de bactéries en utilisant un appareil très compact baptisé MinION.

Mme Rubins était la première femme à rejoindre l'ISS depuis que l'Italienne Samantha Cristoforetti, détentrice du record de la plus longue période passée dans l'espace par une femme en une seule mission (199 jours), est rentrée en juin 2015.

Une nouveau décollage pour l'ISS, à partir du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, est prévu le 17 novembre. La mission, baptisée "Proxima", durera six mois.

Premier Français à partir dans l'espace depuis 2008, Thomas Pesquet en fera partie. Cet ingénieur aéronautique, ancien pilote de ligne, sera accompagné de l'Américaine Peggy Whitson, cheffe de mission, et du Russe Oleg Novitsky.

Lors d'une conférence de presse mercredi, Thomas Pesquet avait lancé avec humour qu'il craignait de faire souffrir ses partenaires alors qu'il compte emporter dans l'espace avec lui son saxophone.

cr/gde/prh