Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Katerine Savard prend le 3e rang à Hong Kong

La Québécoise Katerine Savard a terminé avec éclat dimanche l'étape de la Coupe du monde de natation, disputée à Hong Kong, avec une médaille de bronze au cou.

Savard, originaire de Pont-Rouge, est montée sur la troisième marche du podium au 200 mètres papillon, grâce à un chrono de 2 min 8,82 s.

La Hongrie a réussi un doublé avec Katinka Hosszu (2 min 6,09 s) en tête, et Zsuzsanna Jakabos (2 min 7,51 s) en deuxième place.

Savard a aussi participé à la finale du 50 mètres libre. Son temps de 26,39 s lui a permis d'obtenir la quatrième place.

La Torontoise Michelle Williams (26,52 s) a terminé tout juste derrière.

La Danoise Jeanette Ottesen a remporté l'épreuve avec un chrono de 25,65 s. L'Australienne Emily Seebohm (26,01 s) a fini deuxième et la Jamaïcaine Alia Atkinson (26,08 s) troisième.

« Je suis contente de mon 200 m papillon, a raconté Savard. Par contre, je visais un podium au 50 m aussi, alors je suis un peu déçue. Mon temps n'est pas très bon. »

La Canadienne a terminé son parcours en Asie, après avoir pris part à la Coupe du monde de Singapour, de Tokyo et de Hong Kong.

« Dans l'ensemble, je suis satisfaite de mes trois compétitions. J'ai fait quatre meilleurs temps à vie sur six épreuves. Je ne savais pas à quoi m'attendre en arrivant ici puisque nous sommes encore en début de saison, mais ça fait de très bons entraînements pour les Championnats du monde en décembre, à Windsor », a conclu Katerine Savard.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.