NOUVELLES
30/10/2016 08:32 EDT | Actualisé 31/10/2017 01:12 EDT

Italie/11e journée - La Roma perd du terrain sur la Juventus

Tenue en échec sur la pelouse d'Empoli (0-0), l'AS Rome n'est pas parvenue dimanche à suivre le rythme de la Juventus Turin, leader qui sort très renforcée de la 11e journée après sa victoire de samedi contre Naples.

. La Roma manque l'occasion

Il fallait suivre le rythme de la Juventus et distancer Naples: la Roma devra se contenter du point pris aux Napolitains mais ça n'était certainement pas l'objectif de leur déplacement chez le relégable Empoli (18e).

Pas un but marqué, pas un but encaissé: ce 0-0 n'est pas un score qui ressemble beaucoup à la Roma, équipe aussi efficace en attaque que généreuse en défense.

Mais même s'ils ont poussé très fort à la fin, avec notamment une tête de Dzeko repoussée sur la ligne ou une belle volée d'El Shaarawy dans le temps additionnel, les joueurs de Luciano Spalletti n'ont pas trouvé l'ouverture.

Ironie de l'histoire, le gardien polonais Lukasz Skorupski qui a fini par écoeurer les attaquants giallorossi est justement prêté par la Roma à Empoli.

Le bilan du week-end est donc très positif pour la Juventus qui grâce à sa victoire 2-1 contre Naples, récupère quatre points d'avance sur la Roma, son premier poursuivant.

Naples, l'autre membre du trio des favoris est de son côté relégué à la 5e place, sept longueurs derrière la Juve. Plus douloureux encore, le but victorieux des bianconeri a été inscrit par Higuain, l'ancienne idole du stade San Paolo.

. Milan et la Lazio dans le coup

Milanais et Romains ont souffert mais ce genre de victoires arrachées au courage montrent que les deux équipes ont peut-être quelque chose à espérer cette saison.

L'AC Milan s'est contenté d'un petit succès 1-0 contre le 17e Pescara. Le but milanais a été inscrit par Bonaventura d'un coup franc de malin, glissé sous le mur de l'équipe des Abruzzes.

Milan s'est ensuite accroché et n'a pas vraiment brillé, mais Vincenzo Montella et ses hommes se réinstallent sur le podium, un point seulement derrière la Roma.

La Lazio est elle 4e, un point derrière Milan et un devant Naples. Les Romains se sont imposés 2-1 face à Sassuolo (14e) qui, malgré un nouveau but du Français Defrel, ne parvient pas à trouver la même régularité que la saison dernière.

Côté Lazio, Immobile a inscrit son 9e but de la saison, confirmant encore un peu plus son retour au premier plan après deux saisons difficiles à Dortmund et Séville.

. L'Inter et De Boer sous surveillance

En battant le Torino en milieu de semaine, l'Inter Milan (11e) a offert un sursis à son entraîneur Frank De Boer. Mais la moindre rechute pourrait lui être fatale et le technicien néerlandais a besoin d'un nouveau résultat positif dimanche soir (20h45) sur le terrain de la Sampdoria Gênes (16e) pour renforcer un peu sa position.

Sinon, la pression montera immédiatement et ressurgiront les noms qui ont circulé toute la semaine, ceux de Leonardo, Pioli, Guidolin ou Laurent Blanc.

La 11e journée se conclura ensuite lundi avec Udinese-Torino et Cagliari-Palerme, mais elle est déjà historique pour le petit promu calabrais Crotone. En battant le Chievo Vérone 2-0 dimanche, il a décroché sa toute première victoire dans l'élite.

stt/dhe