Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Audiences de la CRTC sur l'accès à internet cette semaine

Les géants de la télécommunication s'affronteront à l'occasion des audiences du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) qui pourraient entraîner d'importants changements sur la façon dont l'accessibilité à l'internet est offerte au Canada.

La révision du CRTC découle d'une plainte concernant le câblodistributeur Vidéotron et sa façon de facturer ses clients pour leur utilisation de données.

L'entreprise a lancé en août 2015 un service d'écoute illimitée de musique en continu. Ce dernier permet aux abonnés de Vidéotron d'écouter de la musique en continu par l'entremise d'un service tiers sans que les données utilisées à cet effet ne soient comptabilisées à leur solde mensuel.

Le Centre pour la défense de l'intérêt public (PIAC) s'est plaint de ce système de tarification préférentiel, soutenant que ce dernier met à mal les autres services d'écoute en ligne qui doivent inclure l'utilisation de données dans leur facturation.

Plusieurs importants distributeurs voient toutefois positivement un tel système, notamment BCE et Telus, arguant que ce dernier offre plus de choix au consommateur.

Rogers considère pour sa part que la tarification différentielle est discriminatoire, soutenant qu'elle limite la concurrence en favorisant un certain type de contenu.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.