NOUVELLES
30/10/2016 15:42 EDT | Actualisé 31/10/2017 01:12 EDT

Bauer pourrait déclarer faillite

Performance Sports Group, propriétaire de la marque Bauer, pourrait déclarer faillite aux États-Unis et au Canada, dimanche soir, selon l'agence Reuters. La compagnie n'a pas déposé ses états financiers vérifiés avant la date d'échéance de vendredi, après avoir déjà obtenu un délai de 60 jours au mois d'août dernier.

Performance Sports Group, qui se spécialise dans la fabrication des équipements de sport, connaît des difficultés financières depuis le début de cette année. L'entreprise a un emprunt à terme de 450 millions de dollars, dont 350 millions ont été prélevés en février dernier, et une marge de crédit de 200 millions de dollars.

Des ventes décevantes d'articles de baseball et l'ouverture de magasins corporatifs qui n'ont pas été aussi rentables que prévu seraient à l'origine de ces problèmes. Une enquête boursière sur la compagnie a également entraîné la chute de son action cet été.

La marque Bauer, connue pour son association avec le hockey, a notamment inventé le patin à glace moderne. Fondé en 1927 à Kitchener, en Ontario, Bauer appartient depuis 2008 à la compagnie Performance Sports Group, une entreprise diversifiée dans plusieurs sports, basée dans l'état du New Hampshire.

Bauer possède de nombreuses usines au Canada, dont une à Blainville, au nord de Montréal. Celle-ci compte désormais moins d'une centaine d'employés.

La partie n'est pas perdue

Le président de l'Alliance des manufacturiers et exportateurs du Canada, Éric Tétrault, n'est pas inquiet pour l'avenir de la marque canadienne.

« Nous voyons que beaucoup d'investisseurs s'intéressent à Bauer présentement », a-t-il déclaré lors d'une entrevue avec Radio-Canada.

M. Tétrault a ajouté que le marché de l'équipement du sport restait un secteur fort intéressant pour les manufacturiers québécois bien qu'il soit compétitif, évoquant l'usine de Bauer à Blainville comme exemple.

Parmi les investisseurs intéressés à acquérir Bauer figurent les compagnies canadiennes Brookfield Asset Management, basée à Toronto, et Sagard Capitals, une filiale de Power Corporation de la famille Desmarais au Québec. Cette dernière détient déjà 17 % des actions de Performance Sports Group. Ces investisseurs pourraient gagner du temps pour finaliser une transaction et réinjecter de l'argent.

Un survol des transactions de Bauer

En 1994, le géant américain Nike acquiert Bauer. En 2006, Bauer devient Nike Bauer dans le cadre d'un partenariat avec la Ligue nationale de hockey (LNH) et continuera à distribuer sa marchandise sous cette enseigne jusqu'en 2010.

En 2008, Nike se sépare toutefois de Bauer en vendant la marque à l'homme d'affaires Graeme Roustan, originaire de Sherbrooke, et à la firme privée américaine Kohlberg et cie. Bauer devient une filiale de Performance Sports Group, qui commercialise entre autres les marques Easton, Combat et Mission.

M. Roustan, qui a quitté son poste auprès de Performance Sports Group en 2012, a pour sa part manifesté son intérêt en août dernier à relancer la compagnie avec des nouveaux investisseurs.