NOUVELLES
28/10/2016 02:44 EDT

Skyrim Special Edition: le fond avant la forme (VIDÉO/PHOTOS)

Élu meilleur jeu de 2011, Skyrim sort aujourd’hui en version remastérisée sur les consoles actuelles. S’il offre toujours un univers fantastique doublé d’une longue aventure, la mise à jour graphique est plutôt une mise à niveau.

La série Elder Scrolls de Bethesda prend place dans les mondes anciens, où mages, orques, elfes et nains tentaient de cohabiter, mais étaient déchirés par les conflits. Tentant de survivre, vous voilà fait prisonnier par la garde impériale. Mais au moment de votre exécution, un dragon dont les légendes avaient prédit le retour vient alors semer le chaos. Vous voilà alors, en tant qu’enfant dragon, à devoir parcourir ce vaste monde pour 400 heures d’aventure, si on décide de tout compléter.

Galerie photo Skyrim Special Edition Voyez les images

Liberté absolue

La force de Skyrim repose sur son univers d’une richesse assez rare. Ce jeu regorge de centaines de quêtes, d’endroits à explorer, sans compter les factions à rejoindre ou votre rôle à tenir dans cette guerre qui déchire deux camps opposés. On chemine à travers une nature toujours en mouvement et qui offre une diversité incroyable. Bois lumineux ou torturés, montagnes neigeuses, villes incertaines à l’architecture majestueuse et irréelle, sans oublier les habituels donjons ou encore les mythiques grottes creusées par les nains et s’étendant sur des kilomètres. Dépaysement complet assuré!

La richesse du jeu vient également du système de combat varié qui permet de jouer aussi bien un barbare dans la plus pure tradition qu’un voleur ou un mage privilégiant la distance. Le système de prise de niveau est également très bien pensé. Vous l’aurez compris, le contenu de ce jeu verse dans l’exceptionnel.

Un «remaster» en demi-teinte

Si le contenu demeure le même que sur la précédente génération de consoles, c’est la forme qui a changé. Malheureusement, ne vous attendez pas à un jeu sublimé comme ce fut le cas pour The Last of Us.

Oui, les décors offrent une densité de la nature bien plus riche. La définition 1080p est un vrai plus et les environnements ont grandement gagné en profondeur de champ grâce à la puissance des consoles actuelles. Saluons également les temps de chargements réduits à leur plus simple expression.

Par contre, les personnages n’ont pas bénéficié d’une refonte graphique, tout comme les environnements qui comptent le même nombre de polygones que sur les consoles d’ancienne génération.

Les menus non plus n’ont pas fait l’objet d’une mise à jour qui aurait été fort bienvenue. Mais voilà, même cinq ans après sa sortie initiale, Skyrim reste un jeu exceptionnel, et on a vite fait de se replonger dans l’aventure et de vouloir faire progresser son personnage. Et puis, les musiques oscillent entre l’excellence et l’excellence absolue. Enfin, les DLC vendus à l’époque sont inclus, et rajoutent encore du temps de jeu.

Conclusion

Plus une mise à niveau qu’un jeu entièrement refait à neuf, Skyrim est à des lieux graphiquement et techniquement d’un jeu actuel comme Witcher 3. Par contre, il offre toujours une aventure et un univers d’une profondeur rare, et puis cette mise à jour graphique se fait tout de même bien sentir dans les environnements extérieurs, là où vous passerez le plus de temps de jeu.

Disponible sur Xbox One, PS4 et PC. Gratuit sur PC pour ceux ayant acheté Skyrim et ses DLC