POLITIQUE
26/10/2016 11:35 EDT

Surplus budgétaire: Couillard a manqué d'humanisme, dénonce Lisée (VIDÉO)

Les surplus budgétaires dégagés prématurément montrent que le premier ministre Philippe Couillard a manqué d'humanisme en infligeant des réductions de service à la population, a déclaré mercredi le chef péquiste Jean-François Lisée.

Selon M. Lisée, M. Couillard et son équipe n'ont démontré aucune compassion en décidant d'accumuler 2,2 milliards $ de plus que ce qui était nécessaire pour atteindre l'équilibre budgétaire durant l'année budgétaire 2015-16.

LIRE AUSSI:

Mise à jour économique: les réactions

Malgré des signaux indiquant que la réduction des services avait des impacts sur la population, le gouvernement a maintenu ses compressions, a constaté M. Lisée.

Le chef caquiste François Legault a quant à lui affirmé que les libéraux ont brisé leur promesse électorale de consacrer une part égale des surplus au remboursement de la dette et à des baisses d'impôt.

M. Legault a constaté que 2,2 milliards de dollars seront versés dans un fonds de remboursement de la dette, cette année, ce qui ne correspond pas au montant consacré aux mesures pour soulager les contribuables.

La mise a jour économique présentée mardi par le ministre des Finances Carlos Leitao prévoit des allègements fiscaux de 394 millions de dollars.

Dans une mêlée de presse qui a précédé celle de M. Legault, M. Lisée a ciblé M. Couillard en offrant sa première réaction aux données dévoilées mardi.

"C'est quelqu'un qui a été insensible aux dommages causés à la population, aux enfants du Québec, pour son objectif de déficit zéro, a-t-il dit. C'est comme s'il n'avait pas l'humanisme de s'arrêter quand il savait que ça faisait trop mal."