NOUVELLES
26/10/2016 10:28 EDT | Actualisé 26/10/2016 11:04 EDT

Agressions à l'Université Laval: 12 nouvelles accusations déposées contre Thierno-Oury Barry (VIDÉO)

De nouvelles accusations s'ajoutent contre Thierno-Oury Barry, un des hommes accusés en lien avec les intrusions par effraction et les agressions sexuelles commises dans une résidence étudiante de l'Université Laval.

L'étudiant de 19 ans, déjà accusé d'introduction par effraction, fait maintenant face à 4 chefs d'introduction par effraction pour commettre une agression sexuelle, 6 chefs d'accusation d'introduction par effraction dans l'intention de commettre un acte criminel et 2 tentatives d'introduction par effraction.

Le jeune homme est considéré comme le principal suspect dans les événements du 15 octobre dernier.

L'étudiant d'origine guinéenne était inscrit au baccalauréat en économie à l'Université Laval. Il a été arrêté dans un appartement de Sainte-Foy.

Thierno-Oury Barry est détenu depuis samedi dernier. La Couronne s'est opposée à sa remise en liberté. Il sera de retour en cour le 4 novembre pour son enquête sur remise en liberté. Il lui est interdit de communiquer ou de tenter de communiquer avec les plaignantes.

L'autre suspect, un individu de 20 ans, habitait le pavillon Alphonse-Marie-Parent où les événements se sont produits. Il a été libéré sous promesse de comparaître au cours des prochaines semaines.

Les deux étudiants ont été suspendus de l'Université le temps des procédures judiciaires.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Rassemblement à l'Université Laval contre les agressions sexuelles Voyez les images