24/10/2016 05:40 EDT | Actualisé 24/10/2016 05:40 EDT

Télé-Québec fait place à la chanson d'ici

Dans le cadre de L’année de notre chanson, Télé-Québec accorde à la chanson francophone d’ici une place de choix à travers sa programmation 2016-2017.

Depuis septembre, les génériques de 23 émissions à l’antenne de la chaîne publique mettent en vedette des chansons originales issue du répertoire francophone de chez nous. Cette musique est en outre jouée, célébrée, discutée et défendue dans des documentaires, émissions de variétés et séries musicales, en plus d’un gala.

Par cette vaste initiative, Télé-Québec veut rappeler la beauté et l’importance de notre chanson, mais aussi sa fragilité, en offrant une tribune aux artistes d’ici.

À cet effet, Télé-Québec a dévoilé un manifeste superposé à la musique d’une pièce de Robert Charlebois, «Le mur du son». Louis-Jean Cormier, Koriass, Ariane Moffatt, Karim Ouellet, Yann Perreault, Laurence Nerbonne, Christian Bégin, Normand Brathwaite, Marie-Soleil Michon, Louka Grenon et Sébastien Diaz y témoignent de la nécessité d’une prise de conscience collective tout en saluant l’engagement ferme de la chaîne.

«Télé, radio, Web, mobilité, la chanson passe partout. Elle est éloquente, la chanson, pour raconter ma vie, mes envies, mes ennuis. Mais de la chanson, il en pleut de partout. Noyée dans le numérique, la nôtre s’entend moins. Elle qui nous est chère perd de sa valeur. Gratuite, c’est notre culture qui s’appauvrit. Voilà pourquoi Télé-Québec s’engage.»

Parmi les rendez-vous incontournables de L’année de notre chanson, Télé-Québec diffuse d’ailleurs le documentaire «La musique à tout prix» (lundi 24 octobre à 21h) à travers lequel Louis-Jean Cormier, Ariane Moffatt et plusieurs autres artistes et intervenants de l’industrie musicale démystifient les enjeux liés aux nouveaux modes de consommation de la musique (le streaming notamment). Oui, l’industrie musicale québécoise est en crise!

Trois jours plus tard, la chaine diffuse le Premier Gala de l’ADISQ (jeudi 27 octobre à 20h), pour la toute première fois, en direct du Métropolis. Sébastien Diaz est à la barre du grand événement ponctué des prestations de Bernard Adamus, Boogat, Brigitte Boisjoli, Fred Fortin, Guylaine Tanguay, Les Trois Acccords, Pierre Kwenders et The Barr Brothers.

On ne pourrait par ailleurs parler de musique sans mentionner «Belle et Bum» qui est devenue un véritable passage obligé pour les artistes du Québec et d’ailleurs. Attention : «Belle et Bum» est dorénavant présentée les jeudis à 21h.

Finalement, il ne faudra pas manquer en décembre le documentaire «Félix» qui nous replongera dans la vie et l’œuvre du poète Félix Leclerc. Puis, la magnifique série de quatre rendez-vous musicaux inédits et intimes «Microphone» à travers lesquels Louis-Jean Cormier et des artistes invités nous feront redécouvrir de façon vraiment spéciale la musique francophone. Nous les verrons travailler ensemble, mêler leurs voix, ajuster leurs rythmes et créer littéralement la chimie. Ensuite, nous les retrouvons sur scène, alors qu’ils présentent au public le fruit de leurs rencontres créatives dans une performance acoustique toujours aussi intime que chaleureuse.

Télé-Québec, fière de soutenir la musique francophone.