NOUVELLES
24/10/2016 12:18 EDT | Actualisé 25/10/2017 01:12 EDT

Migrants : 2.200 secourus lundi au large de la Libye, 16 retrouvés morts

Environ 2.200 migrants ont été secourus lundi au large de la Libye, ont annoncé les gardes-côtes italiens, ajoutant sans plus de précisions que 16 autres avaient été retrouvés morts.

Ces nouvelles opérations portent à plus de 10.700 le nombre des migrants secourus dans cette zone en huit jours, et à au moins 66 le nombre des personnes mortes ou disparues.

Dans la journée de lundi, alors qu'une demi-douzaine de bateaux de secours procédaient au débarquement de milliers de migrants secourus ces derniers jours ou étaient encore en route vers les côtes italiennes, 21 embarcations de fortune ont été signalées au large de la Libye.

Un navire et deux vedettes des gardes-côtes, un bâtiment engagé dans l'opération européenne de lutte contre les passeurs Sophia, un bateau de pêche, quatre navires marchands déroutés par les gardes-côtes italiens et des bateaux des ONG d'aide humanitaire allemandes Jugend Rettet, Minden et Sea-Eye ont participé aux opérations de secours.

Les corps sans vie de seize personnes ont été récupérés à bord de plusieurs embarcations, a précisé à l'AFP un porte-parole des gardes-côtes, mais les causes de la mort de ces migrants n'étaient pas connues.

Noyade, asphyxie due aux émanations de carburant, brûlures, hypothermie, déshydratation, rixes, épuisement après des semaines, voire des mois, de périple et de détention en Libye : les conditions sordides régnant à bord des embarcations de fortune des migrants peuvent devenir mortelles en quelques heures.

Selon l'ONU, la traversée a coûté la vie à au moins 3.700 personnes cette année.

En revanche, le ministère italien de l'Intérieur a annoncé lundi matin avoir recensé plus de 153.000 arrivées sur les côtes de la péninsule cette année, soit l'équivalent du total de l'année dernière, mais encore en-deçà du record de 170.000 arrivées enregistré en 2014.

fcc/bds