DIVERTISSEMENT
24/10/2016 09:56 EDT | Actualisé 24/10/2016 09:57 EDT

«Corde sensible» : des tabous abordés de front dans une série web

Radio-Canada.ca

La discrimination, l’intégration, la sexualité, les inégalités, la vie privée : toutes ces notions alimentent régulièrement les discussions au gré des manchettes qui ponctuent nos bulletins de nouvelles et nos fils d’actualité sur les réseaux sociaux.

Elles sont aussi maintenant au cœur de la nouvelle série web Corde sensible, imaginée et animée par la journaliste de Radio-Canada, Marie-Ève Tremblay. Avec ce projet, Marie-Ève Tremblay aborde des sujets délicats de front en se mettant en scène dans diverses situations où elle doit les expérimenter, pour ensuite tracer un portrait exact de la réalité et susciter des réactions, allant de la surprise à l’indignation.

Par exemple, dans la première capsule de Corde sensible, la jeune communicatrice fait mine de chercher un logement, en utilisant un nom québécois et un nom arabe. Elle envoie plusieurs dizaines de requêtes à des propriétaires pour vérifier le taux de discrimination dans les réponses reçues. Et les résultats, semble-t-il, parlent d’eux-mêmes.

La série Corde sensible est accessible dès aujourd’hui, via trois plateformes : la chaîne YouTube de Marie-Ève Tremblay, la page Facebook de Radio-Canada Montréal et le site de Radio-Canada.

Chaque semaine, Marie-Ève Tremblay s’arrêtera à l’émission Gravel le matin, à Radio-Canada Première, pour annoncer et détailler son test du moment. De plus, avec cette nouvelle proposition, Radio-Canada espère encourager les échanges constructifs sur les réseaux sociaux. On invite d’ailleurs les gens à partager les vidéos en grand nombre, à les commenter et à suggérer des sujets à l’équipe de Corde sensible.

Voir aussi:

Galerie photo 10 séries américaines à ne pas manquer cet automne Voyez les images