NOUVELLES
24/10/2016 18:13 EDT | Actualisé 25/10/2017 01:12 EDT

Alexander Radulov brille de tous ses feux dans un gain de 3-1 du Canadien

MONTRÉAL — Brendan Gallagher a marqué avec un peu moins de sept minutes à jouer à la troisième période, et le Canadien a signé une quatrième victoire consécutive par le score de 3-1 face aux Flyers de Philadelphie, lundi soir au Centre Bell.

Laissé complètement sans surveillance devant le filet de Steve Mason, Gallagher a fait dévier un puissant tir d'Alexander Radulov seulement quatre secondes après le début d'une punition à Sean Couturier.

Shea Weber, son 2e, a également fait bouger les cordages face à Mason, qui a réalisé 30 arrêts.

Jakub Voracek a inscrit l'unique but des Flyers, en deuxième, aux dépens de Carey Price, qui a fait face à 31 tirs.

Mais la grande vedette du match aura été Radulov. Le Russe de 30 ans était partout sur la patinoire et il a créé de nombreuses chances de marquer.

Il a aussi obtenu une passe sur le but de Weber avant de sceller l'issue du match en marquant dans un filet désert avec un peu plus d'une minute à jouer au temps réglementaire.

Tomas Plekanec et Artturi Lehkonen, ses coéquipiers de trio, ont été les principaux bénéficiaires de son acharnement, de son intensité et de sa passion.

Pour le reste, Mason et Carey Price se sont livré un beau duel et ont été appelés, chacun leur tour, à se montrer vigilants devant des tirs pas toujours commodes.

Ce fut le cas de Price devant Giroux en première période, et ensuite en deuxième face à Schenn, Wayne Simmonds et Couturier, au moment où les Flyers commençaient graduellement à s'imposer face à la défensive montréalaise.

Price, qui a fait face à 32 tirs, a réservé son meilleur arrêt du match contre Voracek. D'un geste vif de la mitaine, il a saisi un dangereux tir des poignets, décoché du haut de l'enclave, environ une minute après le but de Gallagher.

Mais Mason, qui s'est présenté au Centre Bell avec une moyenne de 3,35 et un taux d'efficacité de ,882, ne s'est pas laissé intimider par son célèbre rival. Il a été particulièrement solide pendant les 20 premières minutes devant Paul Byron, Tomas Plekanec et Phillip Danault. Ce dernier a de nouveau été stoppé en deuxième période, tout comme Plekanec, deux fois coup sur coup.

Le Canadien (5-0-1) disputera sa première de 15 séquences de deux matchs en autant de soirs mercredi et jeudi. Le tout commencera avec une visite à Brooklyn, pour se mesurer aux Islanders de New York. Le lendemain, le Canadien sera l'hôte du Lightning de Tampa Bay.

Les hommes de Michel Therrien compléteront cette semaine de quatre rencontres en six soirs en recevant les Maple Leafs de Toronto, samedi.