NOUVELLES
23/10/2016 13:18 EDT | Actualisé 24/10/2017 01:12 EDT

Skate America - Shoma Uno marque les esprits

Le Japonais Shoma Uno a marqué les esprits en remportant à 18 ans le Skate America, premier rendez-vous majeur de la saison 2016/17 de patinage artistique, dimanche à Chicago.

Deuxième du Skate America l'an dernier, Umo a dominé cette fois de bout en bout le premier Grand Prix de la saison.

Déjà en tête après le programme court samedi, l'ancien champion du monde junior, révélation de la saison 2015/16, a éclaboussé de sa maîtrise technique et de son élégance le programme libre.

Il a passé trois quadruple sauts sur une musique du compositeur argentin Astor Piazzolla pour être crédité de 190,19 points, à quelques centièmes de son record personnel (190,32 pts).

Le patineur de Nagoya, 3e de la finale des Grands Prix l'an dernier, s'est imposé avec un total de 279,34 points sur les Américains Jason Brown (268,38 pts) et Adam Rippon (261,43 pts).

"Ma première partie de programme libre était bonne, mais j'ai raté une combinaison sur la fin du programme et je m'en veux", a-t-il regretté.

Il n'en a pas moins ajouté un deuxième Grand Prix à son palmarès, après le trophée Eric Bompard 2015, et est devenu le plus jeune vainqueur du Skate America depuis le Français Brian Joubert en 2002.

Uno, qui a offert au Japon un quatrième victoire dans l'épreuve en cinq ans, a surtout confirmé qu'il faudrait compter sur lui dès cette année pour les Mondiaux-2017 fin mars à Helsinki et à plus long-terme dans seize mois lors des JO-2016 de Pyeongchang (Corée du Sud).

Le Chinois Jin Boyang, médaillé de bronze des Mondiaux-2016, s'est classé à une modeste 5e place (245,08 pts) après avoir compromis ses chances dès le programme court (8e).

Les stars de la discipline, le Japonais Yuzuru Hanyu, l'Espagnol Javier Fernandez et le Canadien Patrick Chan, ont fait l'impasse sur ce premier grand rendez-vous de la saison, mais devaient être en présents le week-end prochain à Mississauga pour le Skate Canada.

L'épreuve de danse est revenue sans surprise aux Américains Maia Shibutani et Alex Shibutani, vice-champions du monde, devant leurs compatriotes Madison Hubbell/Zachary Donohue, 2e, et les Russes Ekaterina Bobrova/Dmitri Soloviev, 3e.

jr/chc