NOUVELLES
23/10/2016 18:03 EDT | Actualisé 24/10/2017 01:12 EDT

NFL - Les Minnesota Vikings capitulent aussi

Il ne reste plus d'équipe invaincue dans la Ligue nationale de football américain (NFL) après la défaite des Minnesota Vikings face aux Philadelphia Eagles 21 à 10, dimanche.

Après cinq victoires consécutives pour débuter la saison 2016, les Vikings ont été étouffés par les Eagles, qui ont fait passer une mauvaise journée à une ancienne connaissance, Sam Bradford, quarterback passé à l'intersaison de Philadelphie à Minnesota.

Bradford a été sacké à six reprises et a vu trois de ses passes interceptées.

"Embarrassant est vraiment le mot approprié pour résumer notre match, l'équipe m'a déçu, elle a commis trop d'erreurs", a concédé Mike Zimmer, l'entraîneur des Vikings.

Les New England Patriots ont dominé 27 à 10 les Pittsburgh Steelers, privés de leur quarterback Ben Roethlisberger jusqu'à nouvel ordre après une arthroscopie du genou gauche.

Les "Pats" affichent désormais le meilleur bilan de la NFL avec six victoires pour une défaite. Depuis son retour de suspension pour son implication dans le "Deflategate", le scandale des ballons sous-gonflés, Tom Brady a offert trois victoires à son équipe. Il a fini la rencontre avec 19 passes réussies sur 26 tentées pour 222 yards et deux touchdowns.

Les affaires de San Francisco ne s'arrangent pas avec une sixième défaite en sept matches: les 49ers ont été écrasés à domicile par Tampa Bay (34-17) malgré la titularisation pour la deuxième semaine de suite de Colin Kaepernick, le quarterback qui est à l'origine du mouvement de boycott de l'hymne américain.

Enfin, le match entre les New York Giants et les Los Angeles Rams (17-10) s'est disputé devant 74.121 spectateurs dans l'antre du rugby anglais à Twickenham, près de Londres.

jr/plh