NOUVELLES
22/10/2016 20:33 EDT | Actualisé 23/10/2017 01:12 EDT

MLB - Après 71 années d'attente, Chicago retrouve les World Series

Les Chicago Cubs se sont qualifiés samedi pour la première fois depuis 1945 pour les World Series, la finale de la Ligue majeure de baseball (MLB).

Les Cubs ont écrasé les Los Angeles Dodgers 5 à 0 et ont remporté la finale de la National League, l'équivalent des demi-finales, quatre victoires à deux.

Devant leur public survolté, les Cubs ont pris un départ parfait en marquant à deux reprises dès le premier inning, ou manche.

Ils n'ont pas laissé revenir les Dodgers dans la rencontre malgré le retour après deux matches d'absence du lanceur-vedette de l'équipe californienne, Clayton Kershaw, complétement déboussolé.

Les Cubs ont maintenant un sacré défi à relever à l'occasion de la 112e édition des World Series: ils n'ont en effet plus remporté le titre suprême depuis 1908, soit 108 années d'échecs, la plus longue disette du sport professionnel américain qui leur vaut le surnom peu enviable de "perdants magnifiques".

"C'est un jour fantastique pour cette équipe, pour nos supporters et pour toute la ville", a résumé Joe Maddon, le manageur général des Cubs, considéré comme un dieu vivant par les supporteurs.

"Mais on ne veut pas s'arrêter là, il nous reste quatre victoires à remporter", a-t-il prévenu.

- 'On est trop jeunes' -

Dès la fin du match, les supporters des Cubs ont envahi les rues avoisinantes de leur célébre stade, Wrigley Field, et le maire de la ville a salué l'exploit tant attendu.

"C'est incroyable, aboslument incroyable, tout le monde à Chicago, quel que soit son âge, célèbre ce samedi soir, ce titre. Nous sommes témoins d'un moment historique", s'est réjoui Rahm Emanuel.

Les Cubs, meilleure équipe de la saison régulière avec 103 victoires en 161 matches, seront opposés à partir de mardi aux Cleveland Indians, dans la finale qui se dispute au meilleur des sept matches.

Cleveland court aussi après son prestigieux passé.

Les Indians, qui se sont qualifiés pour la première fois depuis 1997 pour les World Series en battant Toronto quatre victoires à une, ne les ont plus remportés depuis 1948.

Ils ont depuis participé à trois fois à la finale (1954, 1995, 1997) mais se sont inclinés à chaque reprise.

Une très longue attente va prendre fin, celle des Cubs "maudits" depuis plus d'un siècle ou celle des Indians, longtemps l'objet de bien des moqueries.

"Nous sommes trop jeunes pour nous inquiéter de cette soi-disante malédiction, on s'en fout", a balayé Kris Bryant, l'un des joueurs-vedette des Cubs.

"On se sent fort et notre mission ne fait que commencer", a-t-il assuré.

jr/lab