NOUVELLES
23/10/2016 08:45 EDT | Actualisé 24/10/2017 01:12 EDT

La justice suisse libère des comptes avec 129 millions d'euros gelés dans l'affaire Mediaset

Le bureau du procureur général suisse a annoncé dimanche qu'il avait débloqué quelque 140 millions de dollars (129 millions d'euros) qui avaient été gelés en 2005 à la demande de l'Italie, dans un dossier concernant les caisses noires du groupe Mediaset de Silvio Berlusconi.

La décision de la justice italienne qui a acquitté en octobre Fedele Confalonieri et Piersilvio Berlusconi, respectivement président et vice-président de Mediaset, est à l'origine de cette mesure a indiqué à l'AFP par mail Andre Marty, porte-parole du bureau du procureur.

"La procédure d'entraide judiciaire entamée en mai 2002 est terminée" a-t-il déclaré.

En mars, les deux hommes avaient été condamnés à 18 mois de prison pour évasion fiscale au sein de Mediatrade, la branche des droits de diffusion du groupe de presse.

Mediatrade est accusé d'avoir acheté des droits audiovisuels à des prix artificiellement gonflés pour réduire ses impôts, et d'avoir récupéré ensuite certains de ces fonds via des comptes bancaires à l'étranger.

Mais la Cour de Cassation a annulé ce jugement, estimant que les preuves dans cette affaire étaient insuffisantes.

Pier Silvio Berlusconi, fils de l'ex-président du Conseil Silvio Berlusconi, et Fedele Confalonieri ont toujours nié avoir commis des malversations.

"Sur la base des récents acquittements en Italie, le bureau du procureur général a débloqué les fonds le vendredi 21 octobre" a annoncé M. Marty.

Une fois que les banques auront suivi la procédure pour débloquer les comptes, "les détenteurs des comptes pourront accéder aux fonds, qui s'élèvent à environ 140 millions de dollars", a-t-il précisé.

bur-nl/gw/abk/lpt

MEDIASET SPA