NOUVELLES
23/10/2016 04:37 EDT | Actualisé 24/10/2017 01:12 EDT

GB/Brexit: les banques internationales prêtes à transférer certaines de leurs activités (lobby)

Les banques internationales installées au Royaume-Uni sont prêtes à transférer certaines de leurs activités hors de ce pays début 2017, craignant la tournure que pourrait prendre le Brexit, affirme dimanche le directeur d'un puissant lobby bancaire dans le journal The Observer.

"Leurs mains frémissent au-dessus du bouton relocalisation", écrit Anthony Browne, directeur de la British Bankers' Association, dans un tribune publiée dans The Observer, version dominicale du quotidien The Guardian.

En cause, explique-t-il, la possibilité d'un Brexit "dur", sans compromis, vers laquelle semble se diriger le gouvernement britannique et qui fait craindre au secteur bancaire de ne plus pouvoir accéder sans entrave à l'ensemble du marché de l'Union européenne.

"Il y a un consensus sur le fait que le marché financier intégré de l'UE est l'une de ses plus grandes réussites", souligne Anthony Browne.

Mais ce système est "désormais menacé" par le Brexit, ajoute-t-il en fustigeant un "débat politique", aussi bien au Royaume-Uni que dans les 27 autres pays membres de l'union, "qui nous emmène dans la mauvaise direction".

"La plupart des banques internationales ont maintenant des équipes qui travaillent à déterminer quelles opérations doivent déménager pour qu'elles puissent continuer à fournir un service à leurs clients, ainsi que la date à laquelle cela doit arriver, et quelle est la meilleure manière de s'y prendre", dit-il.

"De nombreuses banques plus petites prévoient de commencer les relocalisations avant Noël. Les plus grandes banques devraient commencer au premier trimestre de l'année prochaine", ajoute-t-il.

eg/abk