NOUVELLES
23/10/2016 08:28 EDT | Actualisé 23/10/2016 08:30 EDT

Des firmes financières s'apprêtent à quitter Londres, craint le patron de la BBA

narvikk via Getty Images
Brexit: Flag of EU with Big Ben in the hole

Le directeur général de l'Association des banquiers britanniques (BBA), Anthony Browne, affirme que des firmes financières prévoient quitter Londres au cours des prochaines semaines en raison des incertitudes créées par le retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne (UE).

Selon lui, les banquiers craignent que les membres de l'UE imposent des droits douaniers aux produits britanniques afin d'ébranler la ville de Londres, la capitale financière du continent. Ils s'inquiètent aussi de perdre le droit de mener des activités commerciales sur le continent.

Dans un article publié par The Observer, M. Browne écrit que les banquiers "sont tentés" de relocaliser leurs activités. Il ajoute que "plusieurs petits banquiers envisagent de déménager avant Noël, les plus importants banquiers pourraient parti pendant le premier trimestre de l'année prochaine."

Il soutient que les droits tarifaires nuiront au Royaume-Uni et à l'UE mais les arguments économiques ne tiennent pas devant les discours politiques.

Pour lui, les gouvernements nationaux pourraient "profiter des prochaines négociations pour ériger un mur contre la Manche afin de diviser en deux le marché financier européen et d'entraîner des pertes d'emploi à Londres".

De son côté, la première ministre britannique Theresa May a souvent affirmé que "quitter l'UE signifie quitter l'UE", laissant entendre que son gouvernement n'est pas prêt à faire des compromis pour garder le pays à l'intérieur du marché européen.

VOIR AUSSI:

Galerie photo Manifestation anti-Brexit à Londres (2 juillet 2016) Voyez les images