NOUVELLES
23/10/2016 05:59 EDT | Actualisé 24/10/2017 01:12 EDT

Coupe du monde - Sölden/Géant messieurs: déclarations

Alexis Pinturault (FRA/vainqueur du géant): "Gagner sur une piste aussi difficile, en début de saison, c'est évidemment important. Ca fait du bien, on sait où on se situe après des mois d'entraînement et de préparation physique. On sait enfin si on skie vite ou pas. Il n'y a pas de stratégie en ski alpin, il faut pousser. Alors, en seconde manche, même si la visibilité n'était pas la meilleure, je n'avais pas d'autre solution que d'être au maximum. L'avance ne veut pas dire grand-chose. Maintenant, je vais préparer Levi (slalom, le 13 novembre, ndlr)."

Marcel Hirscher (AUT/2e): "Avant tout, on a assisté à une grande course sur le plan technique. Je suis content car la pression est désormais derrière moi. Si je commence bien, tout va bien. Mais si le résultat n'est pas à la hauteur de l'attente, cela devient compliqué en Autriche car les supporters, les sponsors, la presse s'inquiètent. Je remercie mes équipiers, mes proches qui m'ont encouragé, remotivé à l'entraînement. Si on considère la seconde partie de la saison précédente, Pinturault a volé en géant, dominant la discipline. Les années passées, il était parti moins fort (à Sölden). Avec ce qu'il a montré aujourd'hui (dimanche), c'est lui désormais le favori (pour le classement général, ndlr)."

Felix Neureuther (GER/3e): "C'est un départ parfait. J'ai fait quand même trop de fautes pour inquiéter Alexis (Pinturault). Lui et Marcel (Hirscher) étaient supérieurs. Marcel a encore fait une chose incroyable en se récupérant (dans le mur après une faute qui l'a déséquilibré, ndlr). On va essayer de combler l'écart. Cet été, j'ai pu enfin m'entraîner en qualité et quantité. Maintenant, on a trois semaines devant nous pour préparer le slalom (de Levi)."

asc/es