Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Accord de libre-échange : le Canada et l'UE lancent un ultimatum à la Belgique

Le Canada et l'Union européenne ont donné à la Belgique jusqu'à lundi soir pour décider si elle soutient ou non l'accord de libre-échange, sinon la cérémonie de signature sera annulée, selon une source de l'agence Reuters.

L'accord est actuellement bloqué par le rejet du Parlement de la Wallonie, qui s'inquiète de questions agricoles et du mode de règlement des litiges avec les entreprises canadiennes.

Pour donner son aval, la Belgique doit obtenir l'approbation de ses gouvernements régionaux, dont fait partie la Wallonie.

Le premier ministre canadien Justin Trudeau doit se rendre jeudi à Bruxelles pour signer le traité dans le cadre d'un sommet entre le Canada et l'Union européenne.

« Demain après-midi/soir [...] le président du Conseil européen, Donald Tusk aura une conversation téléphonique avec le premier ministre canadien, Justin Trudeau, pour décider s'ils maintiennent le sommet », selon une source européenne de l'AFP.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.