Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Steven Butler expéditif

MONTRÉAL -- Le Trifluvien Steven Butler a mis moins d'un round pour se débarrasser de l'Albertain James Trotter, samedi soir au Centre Bell.

Un texte de Jean-François Chabot

Butler (18-0, 15 K.-O.) a totalement submergé son adversaire avec un barrage d'attaques et de coups d'une grande vitesse et d'une précision chirurgicale.

Au bout de 2:41 de combat, Trotter avait son compte et l'arbitre a fait le bon choix en mettant fin à ce qui devenait potentiellement dangereux pour celui qui n'était plus en mesure de se défendre.

Plus de détails sous peu.

Pas mal d'action

Le Sorelois David Théroux (11-2, 8 K.-O.) en a eu plein les bras pour finalement s'incliner sur une décision majoritaire des juges (57-57, 58-55, 58-56) devant le Mexicain José Perea (24-7, 15 K.-O.).

Envoyé au tapis dès le premier round, Théroux est revenu en force dans les deux rounds suivants, mais a ensuite semblé manqué de réserves d'énergie.

Faisant flèche de tout bois, Perea a fait la différence au sixième et dernier round en se montrant nettement plus incisif.

Dur, dur pour Maduma

Ghislain Maduma (18-3, 11 K.-O.) est en perte de vitesse et sa descente aux enfers s'est poursuivie avec une défaite cinglante en 10 rounds aux mains du Philippin Ricky Sismundo (31-9-3, 13 K.-O.).

En plus de ses deux visites au tapis, Maduma s'est fait servir une leçon de technique du noble art face à laquelle il est demeuré sans réponse. Résultat, le Montréalais a subi un troisième revers à ses cinq derniers combats.

Dans un affrontement qui ne passera pas à l'histoire, le Trifluvien Simon Kean (6-0, 6 K.-O.) a vaincu le Mexicain David Torres Garcia (10-4, 9 K.-O.) par TKO après seulement 1:28 au 2e round.

À 288 lb, Garcia n'avait du boxeur que la culotte. Pour le reste, il est plutôt gênant de monter dans un ring avec cette morphologie indigne d'un athlète. Kean lui-même ne l'a visiblement pas trouvé bien drôle.

Le Kazakhe et Montréalais d'adoption, Batyr Jukembayev (6-0, 6 K.-O.) est demeuré invaincu en l'emportant par TKO (arrêt de l'arbitre) contre le Mexicain Yvan Pereyra (20-8, 14 K.-O.) à 2:19 du 5e round d'un combat prévu en 6 reprises.

Jekembayev a dicté le rythme et sa loi de bout en bout, envoyant son rival au tapis au 3e, 4e et deux fois de plus au 5e round.

Fin préventive

Mian Hussain (16-1, 6 K.-O.) a subi une première défaite dans les rangs professionnels quand son coin a jeté l'éponge au terme du 3e round (TKO).

Atteint à l'œil gauche tôt dans le duel qui l'opposait au Mexicain Silverio Ortiz (35-18, 17 K.-O.), Hussain a été examiné par le médecin qui a évoqué un possible décollement de la rétine.

Il n'en fallait pas plus pour que Stephan Larouche choisisse d'éviter le pire pour son protégé.

Enfin, le Montréalais Mathieu Germain (8-0, 5 K-O.) a livré une performance convaincante pour l'emporter par décision unanime (60-54, 60-54, 60-54) aux dépens du Mexicain Manuel Mares (16-10, 14 K.-O.).

Autres résultats:

  • D'Mitrius Ballard (USA) (15-0-0. 11 K.-O.) bat Gergo Horvath (HUN) (9-2-1, 5 K.-O.) - TKO arrêt de l'arbitre 3 chutes à 1:20 du 2e round
  • Ablaikhan Khussainov (KAZ) (3-0, 3 K.-O) bat Attila Csereklye (HUN) (6-3. 4 K.-O.) - TKO Arrêt de l'arbitre 1:44 du 2e round
Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.