Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Katerine Savard se classe au 4e rang du 50 mètres papillon

Trois épreuves, trois finales et un record pour Katerine Savard à la Coupe du monde de natation qui s'est conclue samedi à Singapour. La nageuse originaire de Pont-Rouge a obtenu son meilleur résultat du jour, une quatrième place, au 50 m papillon.

La Québécoise a inscrit un temps de 26,01 secondes de cette épreuve remportée par la Danoise Jeanette Ottesen (25,11 s).

L'Américaine Kelsi Worrell (25,45 s) et l'Australienne Emily Seebohm (25,91 s) ont été les médaillées d'argent et de bronze.

Lors de ses deux autres finales, Savard a obtenu à chaque fois la sixième position. Elle a enregistré un chrono de 54,14 s au 100 m libre, également dominé par Ottesen (51,97 s), tandis qu'au 100 m quatre nages remporté par la Hongroise Katinka Hosszu (58,45 s), elle a conclu la distance en 1 min 01,43 s.

« Je suis très satisfaite de ma journée, a raconté Savard. J'ai réalisé des meilleures performances personnelles sur trois courses, en plus d'avoir éclipsé le record provincial au 50 m papillon, et d'être passée près au 100 m quatre nages. Même si je ne suis pas montée sur le podium, je ne peux pas être déçue de cette journée. J'ai manqué un peu d'énergie à la fin. »

Surtout reconnue pour être une spécialiste du papillon et du style libre, Savard s'est remise récemment aux épreuves de quatre nages.

« (Ma dernière compétition de 4 nages) remonte aux Jeux du Québec où j'avais gagné la médaille d'or », a confessé Savard.

La médaillée olympique de bronze du relais 4x200 m libre des Jeux de Rio poursuit sa tournée asiatique. Elle participera aux épreuves à Tokyo et à Hong Kong, la semaine prochaine.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.