NOUVELLES
21/10/2016 09:25 EDT | Actualisé 22/10/2016 09:29 EDT

«Je suis la victime», dit une enseignante qui a couché avec son élève mineur (VIDÉO)

Une enseignante accusée d’exploitation sexuelle d’un mineur affirme qu’elle est la victime de toute cette histoire.

Mary Beth Haglin avait 23 ans lorsqu’elle est tombée amoureuse d’un de ses élèves.

«Je travaillais en tant que remplaçante et il m’a contacté multiples fois pour me demander d’aller prendre un café avec lui, raconte-t-elle à l’émission Dr Phil. Un jour, j’allais travailler à son école, et je lui ai dit qu’on se rencontrerait là.»

Le jeune homme de 17 ans l’a rapidement séduite. Après qu’ils se soient rencontrés à l’école, les principaux intéressés se sont mis à échanger davantage sur Facebook.

«Je suis tombée amoureuse de lui très rapidement», avoue Mme Haglin. D’après elle, l’élève en question était nettement plus intelligent que d’autres jeunes de son âge et que son «niveau élevé de vocabulaire (l’a) dupée».

L’enseignante a expliqué au Washington Post qu’elle et son amant auraient fait l’amour «des centaines de fois» pendant l’année scolaire 2015-2016.

«Nous couchions ensemble presque à tous les jours. Dans ma voiture, dans sa voiture, chez sa mère, chez son père, et je croyais que c’était quelque chose que j’aurais pu garder secret», songe-t-elle.

Après la fin de l’année scolaire, par contre, deux collègues du jeune homme auraient surpris les deux tourtereaux pendant qu’ils étaient ensemble dans une voiture. Les élèves ont filmé la scène et Mme Haglin a promptement été congédiée.

«Quand tout était rendu hors contrôle et que je ne voulais plus que la relation se poursuive, il m’a dit qu’il allumerait une allumette et incendierait ma vie», se rappelle-t-elle.

D’après Mary Beth Haglin, c’est exactement ce qui s’est produit.

«Maintenant, je ne peux travailler que comme danseuse nue. Je suis la victime, et il a effectivement incendié ma vie.»

Mme Haglin comparaîtra le 14 novembre 2016.