NOUVELLES
19/10/2016 23:47 EDT | Actualisé 20/10/2017 01:12 EDT

Yémen: l'Iran dément tout rôle dans des attaques de navires américains

L'Iran a démenti jeudi avoir joué un rôle dans de récentes attaques de navires américains au large du Yémen, qualifiant des accusations en ce sens venues de Washington de "fausses et paranoïaques".

"Les remarques vagues et contradictoires de responsables américains ces derniers jours sont fausses, paranoïaques et inappropriées", a déclaré Bahram Ghasemi, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, cité par l'agence de presse officielle Irna.

Selon lui, il "serait préférable pour l'armée américaine qui a un rôle indéniable dans les atrocités commises contre le peuple du Yémen, par son soutien direct ou indirect aux forces de la coalition (arabe menée par l'Arabie saoudite), d'empêcher d'autres atrocités".

Un général américain a accusé mercredi l'Iran d'avoir joué un rôle dans de récentes attaques attribuées à des rebelles Houthis contre des navires américains au large du Yémen.

Ces rebelles, soutenus par l'Iran, sont soupçonnés d'avoir tiré des missiles contre des navires américains au moins à deux reprises début octobre.

Les Etats-Unis ont répondu en tirant à leur tour le 13 octobre cinq missiles de croisière Tomahawk sur trois stations radar des Houthis.

"L'Iran a joué un rôle dans certaines (de ces attaques), il est lié aux Houtis donc je soupçonne (l'Iran) d'avoir joué un rôle là-dedans", a déclaré le général Joseph Votel à Washington devant un centre de réflexion.

Le général Votel est à la tête du Central Command de l'armée américaine, qui supervise toutes les opérations des Etats-Unis au Moyen-Orient.

La guerre civile au Yémen a fait au moins 6.900 morts, 35.000 blessés et a entraîné le déplacement d'au moins 3 millions de personnes depuis l'intervention en mars 2015 d'une coalition militaire conduite par l'Arabie saoudite.

Les Etats-Unis soutiennent cette coalition qui bombarde les Houthis et défend le gouvernement yéménite.

neg-stb/hj