NOUVELLES
20/10/2016 11:20 EDT | Actualisé 21/10/2017 01:12 EDT

"Séparation" Etats-Unis/Philippines: Washington demande à Manille de s"'expliquer"

Les Etats-Unis vont demander à leur allié, les Philippines, de s'"expliquer" après l'annonce jeudi par le président philippin Rodrigo Duterte, en visite à Pékin, d'une "séparation" avec Washington.

"Nous allons chercher une explication de ce que le président voulait dire exactement quand il a parlé de séparation avec les Etats-Unis. Ce n'est pas clair pour nous ce que cela signifie dans toutes ses ramifications", s'est étonné le porte-parole du département d'Etat John Kirby au début de son point de presse quotidien.

Les déclarations de M. Duterte sont "de manière inexplicable contraires à la relation très étroite que nous avons avec le peuple philippin, ainsi qu'avec le gouvernement, à tous les niveaux, et pas seulement dans une perspective sécuritaire", a protesté le responsable américain.

Il a précisé que le secrétaire d'Etat adjoint chargé de l'Asie, Daniel Russel, serait à Manille le week-end prochain, un voyage toutefois programmé de longue date.

Auparavant jeudi, un autre haut responsable de l'administration américaine avait indiqué à l'AFP que les Etats-Unis "n'avaient toujours pas reçu de demande par les canaux officiels visant à modifier (leur) assistance envers, ou (leur) coopération avec, les Philippines".

Habitué des déclarations à l'emporte-pièce, le président philippin a annoncé jeudi depuis Pékin, où il effectue une visite de quatre jours, sa "séparation" d'avec les Etats-Unis.

Mercredi, il avait jugé, dans un discours devant la communauté philippine à Pékin, que son pays, colonie américaine jusqu'en 1946, avait peu bénéficié de son alliance militaire avec l'Amérique.

"Vous êtes restés dans mon pays pour votre propre intérêt. Donc c'est l'heure de se dire au revoir, mon ami", avait-il déclaré dans une adresse à Washington.

jca-nr/faa